accueil-mdg1.gif (1380 octets)

Liste des biographies

Marie BRIAND, arrêtée à Andouillé-Neuville (Ille-et-Vilaine)

Marie, Louise, Alice Briand est née le 19 mai 1905 à Marcillé-Raoul (Ille-et-Vilaine). Brodeuse, elle est domiciliée à Rennes, 1 rue du Chapitre. Elle est arrêtée le 24 juillet 1944 au Rocher, à Andouillé-Neuville, par la Wehrmacht, au motif d’hébergement de résistants et de complicité d’assassinat. A proximité de son habitation, a eu lieu  un combat entre un groupe de résistants et des soldats allemands, provoquant la mort de deux membres de la Wehrmacht. Aussitôt après, les Allemands se sont rués sur la maison, ont mis en joue Marie Briand  pour la faire parler et l’ont arrêtée.  Au cours de leur perquisition, ils dénichèrent des cartouches et de la poudre. Furieux, ils la frappèrent et  la menacèrent de mort. Dans cette affaire, sont impliqués Alexandre Vaugeois et sa femme, d’Andouillé-Neuville, Armand Visage, de Saint-Germain-en-Coglès, Bouriel, de Rennes, Godaire, de Saint-Médard-sur-Ille. Le conseil d’officiers de la Wehrmacht, de Saint-Aubin-d’Aubigné décide un internement sans indication de durée, sous l’inculpation d’hébergement de résistants et d’assassinat de membres de l’armée d’Occupation. Marie Briand et Alexandre Vaugeois sont amenés à Rennes et tenus au secret. D’après un rapport de Gendarmerie, ils doivent leur vie sauve à l’avancée des armées alliées. Devant être transférés en Allemagne, il est mentionné, d’après le même rapport, qu’ils réussissent à s’échapper. L’internement étant inférieur à 3 mois et la preuve de l’évasion n’étant pas rapportée, Marie Briand ne fut pas reconnue déportée résistante. 

 Source : AVCC, Caen

Daniel Heudré

13/09/2017

 

    accueil-mdg1.gif (1380 octets)