accueil-mdg1.gif (1380 octets)

Liste des biographies

Jean Privat  DANIEL, résistant porteur d’un revolver

Déporté et mort en Allemagne

 

Jean Privat Daniel est né le 25 février 1922 à Saint-Michel-les-Grèves (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor). Il est domicilié au bourg de Ploumilliau (Côtes-du-Nord). Résistant au sein du Front national (mouvance communiste), il est arrêté le 26 mai 1944 en possession d’un revolver, par la Feldgendarmerie de Lannion. Or les ordonnances du 10 mai 1940 et du 5 mars 1942 interdisent la détention d’armes. Les armes à feu sont à remettre aux mairies, commissariats et kommandanturs. Les lois du 7 août 1942, puis celle du 30 décembre  1942 sont encore plus explicites, elles punissent de mort tout citoyen français afin d’empêcher toute résistance face à l’occupation allemande et au régime collaborationniste de Vichy.  Sous le coup de l’interdiction, Jean Daniel est interné à Lannion, puis à Saint-Brieuc et au camp Margueritte de Rennes. Il fait partie du dernier convoi parti de Rennes le 3 août 1944 et arrivé le 15 août à Belfort.

Il est déporté à Neuengamme (Allemagne), début septembre, puis transféré au kommando  Wilhelmshaven, sous le matricule 43792. Il décède le 8 janvier 1945 des suites d’une broncho-pneumonie à l’infirmerie de Wilhelmshaven.

 

Sources: DAVCC, Caen

Daniel Heudré

13/03/2017

 

    accueil-mdg1.gif (1380 octets)