Ed: 05/04/2017

g-b.gif (311 octets)

Victor DANIEL, interné pour motif de ravitaillement

Originaire de Locminé

Pour enrichir la mémoire du passé, nous recherchons des témoignages ou des documents  sur la Résistance en Ille-et-Vilainewrite5.gif (312 octets)

 

Victor, Jean, Marie Daniel est né le 21 juillet 1883 à Locminé (Morbihan).

Il exerce la profession d’épicier en gros et  est arrêté par la Gestapo, au motif qu’il ravitaille le maquis.

Le 14 avril 1944, il est arrêté à son bureau par deux hommes en civil. L’un d’eux s’appelle Fischer. Menotté et embarqué dans une camionnette à la sortie de la ville,  il est dirigé sur Pontivy. Dans ce véhicule, se trouvent déjà Melle Corves, meunière à Muzillac,  un de ses commis et  un fils de fermier de Muzillac également. A ces passagers, viennent s’ajouter Roger Cotte et François Dacquay, deux francs-tireurs qui seront fusillés le 8 juin 1944, à la caserne du Colombier à Rennes. Victor Daniel est embarqué pour la prison Jacques Cartier de Rennes jusqu’au 6 juin 1944, puis dirigé sur le camp Margueritte.

Le 2 août 1944, il est destiné à être déporté en Allemagne, mais arrivé à Belfort le 15 août, il doit subir des interrogatoires au fort Hatry  et d’après le procès- verbal de la gendarmerie de Locminé,  daté du 12 juin 1954, il réussit à se faire libérer au motif que son dossier a été égaré par les Allemands. Pris en charge par la Croix-Rouge, il est d’abord dirigé sur Giromagny (Territoire de Belfort)  puis effectue son retour en France, le 11 octobre 1944.

Reconnu interné politique.

SOURCE : DAVCC, Caen

Daniel Heudré