accueil-mdg1.gif (1380 octets)

Liste des biographies

Suzanne DELCORTE,  un accueil de résistants en danger

Déportée du dernier convoi de Rennes, début août 1944

Suzanne, Louise  DELCORTE, de son nom de jeune fille L’HERMITTE, est née le 18 août 1902 à Dinan (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor). Domiciliée à Dinan, elle exerce dans un hôtel, fréquenté par des officiers allemands et leur subtilise la carte des blockhaus du secteur de Dinan, qu’elle expédie ensuite en Angleterre. Elle adhère au réseau Jade-Amicol des FFC (Forces françaises combattantes) et exerce comme Agent P 1, du 1er août 1943 au 7 mai 1944. Au mois d’octobre 1943, Suzanne Delcorte apporte son aide pour l’accueil et l’évasion de huit aviateurs américains.

 Elle héberge chez elle Louis Hesry et Charles Maillard, suite à l‘attaque de la Maison d’Arrêt de Dinan, le 12 avril 1944. Après avoir été arrêtés le 5 mai 1944 au soir, ils seront transférés à Rennes et fusillés le 31  mai 1944, à la Maltière, en Saint-Jacques-de-la-Lande. Elle recueille également Georges Blanchard, carrier au Hinglé (près de Dinan), évadé des Feldgendarmes allemands et surtout expert pour leur fausser régulièrement compagnie. Elle ira même jusqu’à le conduire  chez des amis à Montauban-de-Bretagne. Ainsi Georges Blanchard ne sera plus jamais inquiété.

Suzanne Delcorte est arrêtée le 8 mai 1944 chez elle, à Dinan, par les Allemands. Elle est d’abord internée à la prison de Saint-Brieuc du 10 mai 1944 au 3 juin 1944, puis à la prison Jacques Cartier de Rennes du 3 juin au 4 août 1944. Elle se trouve dans le dernier convoi de prisonniers politiques à quitter Rennes le 2 août 1944, vers l’Allemagne et arrive le 15 août 1944 au Fort Hatry de Belfort. Elle fait partie des 242 prisonniers politiques libérés du 24 au 29 août 1944,

Elle revient à Dinan au mois d’octobre 1944. Elle est décédée en 1984.

Reconnue résistante internée. Croix de guerre avec étoile de bronze.

Source: DAVCC, Caen, 21P 631 473 - Mémoiredeguerre -  Témoignage de Claire Revel, sa fille.

 

Daniel Heudré 

11/03/2017

 

    accueil-mdg1.gif (1380 octets)