Je recherche tout témoignage sur des faits de Résistance en Bretagne avec documents

- Liste des biographies

Bernard DUBOIS, membre de différents réseaux 

Arrêté à Paris et  déporté en Allemagne

 

Bernard DUBOIS est né à Meusnes (Loir-et-Cher) le 18 juillet 1922. Il appartient à différents réseaux : le réseau Overcloud (1er réseau organisé en Bretagne,  de Joël Le Tac), de novembre 1941 à mars 1942, le réseau Marathon de renseignements, d’avril  1942 au mois d’avril 1943, le réseau Oscar Buckmaster, de juin 1943 à décembre de la même année et enfin le réseau d’évasion Pernod par l’Espagne, de janvier 1944 au 8 avril 1944.

Dubois fabrique de fausses  pièces d’identité et  transporte du matériel radio en vue d’émettre et de réceptionner des émissions. En octobre 1943, il regroupe des parachutistes en Ille-et-Vilaine et en Loire-Inférieure (Loire-Atlantique). Enfin, entre juillet 1943 et novembre 1943, il dirige de nombreux parachutages dans ces deux départements.

Son arrestation intervient le 8 avril 1944, à  Paris, au 66, rue Truffaut, le siège du réseau Pernod.  Alors que  Dubois passe la nuit au centre, la Gestapo enfonce la porte et l’interpelle à deux heures du matin. Est  impliqué dans la même affaire Pierre Morel, futur liquidateur du réseau Oscar Buckmaster.  

Le 9 avril 1944, Bernard Dubois est incarcéré à Fresnes jusqu’au 12 juin. Il est ensuite transféré à Compiègne le 12 juin jusqu’au 2 juillet 1944.  Il est déporté au camp de Dachau jusqu’à la fin juillet 1944, puis à Neckarelz, kommando de Natzweiler, situé près de Mannheim, jusqu’à la fin mars 1945. En avril, il est transféré à Munich,  kommando de Dachau jusqu’au 3 mai, date de la libération.

Légion d’honneur-Médaille de la Résistance-Croix de guerre

Source : DAVCC, Caen

Daniel Heudré

 (Non identifié dans la base de la FMD)