Jean Holley résistant déporté

(1920 2009)

Nous recherchons des témoignages, des documents  ou des photos sur ce résistant

Plan du site-Liste des biographies

Né à Brest (29) le 27 mars 1920, il fait partie du corps expéditionnaire français de Norvège (secteur de Narvick). Engagé volontaire dans les F.F.L. (Forces Françaises Libres) à Londres le 1er juillet 1940,  sert au sein du bataillon de chasseurs de Camberley.  Il fut l'un des 33 chasseurs sur 800 qui décidèrent de rester en Angleterre et de continuer le combat. il est parachuté, après trois tentatives, en mission en France pour le compte du B.C.R.A. (Bureau Central de Renseignements et d'Action, le Service Secret de la France Libre) en qualité de radio le 5 juin 1942 sous le pseudonyme d'Hebrard Jacques, né le 27 mai 1918 à Brest.
 Arrêté à Annecy le 20 janvier 1943 en compagnie de Jean Loncle après une transmission radio avec Londres, par la radiogonométrie allemande, la Gestapo et les polices française et italienne.

Transféré à Lyon le 20 janvier 1943 pour interrogatoire, il est torturé puis livré aux Italiens (Annecy étant zone d'occupation italienne). Il est ensuite emprisonné à Turin vers le 2 février 1943., puis à Parme avant d'être interné dans le camp de regroupement de Fossoli sur l'Adriatique. Il est déporté dans un convoi d'Italiens à Mauthausen vers le 24 juin 1944 (Immatriculé sous le pseudonyme Hebrard n0 76379).

Il travaille à la carrière de pierres puis dans le  commando de Grossramming près de Loibl-Pass (Tunnel routier entre l'Autriche et la Slovénie actuelle pour la « S.A. Universale Hoch-und Tiefbau »).

Il est libéré par les partisans de Tito dans le massif de Karawanken le 8 mai 1945.

Il est transféré à Naples avant d'être rapatrié en France le 19 juillet 1945.

 

Jean Holley fut maire de Mesquer en Loire-Atlantique.

Jean Holley est décédé le 23 mai 2009.

Commandeur de la Légion d'honneur à titre militaire