Liste des biographies

Pierre LANGLAIS
Père et fils
héros de la résistance

Source: Mémoire de granit p 80

"Pierre Langlais  père et fils sont natifs de Fougères.

Pierre Langlais père, né le 20 novembre 1895 sert dans l'infanterie à partir du 9 septembre 1915; évacué de son unité le 16 juillet 1917 pour blessure, il perdra la vision de son œil droit et, à ce titre, obtiendra une pension militaire d'invalidité.

Rendu à la vie civile, il exerce la profession de facteur des PTT; marié, il est le père de 8 enfants.

Affecté à Rennes et séparé de son épouse lorsque débute l'Occupation, il entre dans la résistance de la SNCF, avec son fils Pierre, en mars 1941.

Il participe activement à la propagande contre l'ennemi par la diffusion de tracts clandestins; des armes récupérées sont entreposées à son domicile. Plus tard, il participe à des attaques contre les Allemands et au sabotage de matériel, actions qui se poursuivront après l'arrestation et la mort de son fils en décembre 1942.

Arrêté par la Gestapo le 21 mai 1943, Pierre Langlais est incarcéré à la prison Jacques Cartier à Rennes. Il est transféré à Compiègne puis déporté vers Buchenwald le 17 août 1943.( Matricule 21541). Décédé le 13 janvier 1944 à Buchenwald."

 


 

"Pierre Langlais fils, né le 2 janvier 1920  à Fougères  Célibataire. Chaudronnier aux ateliers de la SNCF, il adhère à la Résistance   communiste  en mars 1941.

Comme son père, il participe à la propagande anti-allemande et à des actions de sabotage de matériel de la SNCF et, avec d'autres résistants, au sabotage de la ligne haute tension Rennes-Ponchâteau et à l'attaque des locaux du Rassemblement Populaire (R.N.P.)

Arrêté par la Gestapo le 30 décembre 1942, il est fusillé le même jour."

 

 

Rue Pierre Langlais : Voie dénommée par délibération du Conseil Municipal .
Quartier Saint-Malo-près du carrefour de la rue Saint-Malo, des boulevards d'Ille-de-France et des 3 croix.

      

h-b.gif (328 octets)

    accueil-mdg1.gif (1380 octets)

13/02/2016