01/03/2012

accueil-mdg1.gif (1380 octets)

    Liste des biographies

 

Joseph Launay

Résistant Déporté

(1919-1997)

Né le 10 janvier 1919 à Hédé.  Il entre en juillet 1943 dans la Résistance de Dinard F.N. et participe à l'organisation de plusieurs groupes de jeunes dans le département et à la diffusion de journaux clandestins anti-allemands. En août 1943, il est responsable département des jeunes et entre en relation avec tous les groupements de Résistance (F.N., C.C.M., Libé-Nord, F.T.P.) avec lesquels il assure les liaisons. Il prépare avec l'Etat-Major, les plans des opérations contre l'ennemi. En décembre 1943, il est désigné par le Front National comme membre du premier C.D.L. clandestin. Il prend contact avec Tanguy-Prigent, Le Gorgeu, Louviot, pour l'organisation de la Résistance en Bretagne. Il assure les liaisons pour les groupes F.T.P.F. d'Ille-et-Vilaine.

Arrêté par la Gestapo le 24 février 1944 à Rennes, il est incarcéré à la prison Jacques Cartier. Il est déporté le 2 août 1944 vers Belfort, puis transféré vers le camp de Neuengamme le 29 août. (Matricule 43887). Autre lieu de déportation: Sandbostel.

Instituteur à Dinard puis directeur d'établissement à Dourdain, Pleurtuit et Saint-Malo ? Son enseignement fut récompensé par les palmes académiques au grade de chevalier.

Maire de la commune de Pleurtuit ayant exercé deux mandats entre 1977 et 1989.Il oeuvra toujours en faveur de l'enseignement public, en ardent défenseur de la laïcité. Mais il avait de nombreux amis dans tous les milieux. En tant que maire de Pleurtuit, parmi ses réalisations les plus importantes figurent la construction d'une école maternelle, la crèche et la maison des associations.

Durant son mandat de conseiller municipal, il donnera un essor particulier à la culture par le moyen de la bibliothèque. Joseph Launay fut enfin le co-fondateur du jumelage avec la ville de Ransbach-Bombach.

Il est décédé le 18 juin 1997. Alain Launay succède à son père. La petite enfance et la culture sont, pour lui aussi, des priorités.    

 

Médaille de la Résistance et la Croix de Guerre.
Officier de la Légion d'honneur en reconnaissance des services rendus à la patrie.

 

 

 

    accueil-mdg1.gif (1380 octets)