Plan du site-Liste des biographies

 Le Quéiniec Yvette

:Avec son mari Pierre Le Quéiniec, elle a contribué à la création du Front national en Bretagne.. Son mari étant recherché par la police allemande, elle le rejoint à Paris.Dénoncée lors d'un rendez-vous , elle est arrêtée le 14 janvier 1944, Mme Le Quéiniec subit pendant deux mos les tortures et les sévices de la Gestapo et de la police française. Considérée comme juive, elle est déportée sans avoir livré de renseignement au camp d'Auschwitz, sous le pseudonyme d'"Anne la Nationale". La poitrine défoncée par une machine, elle succombe le 28 mai 1944, non sans avoir fait l'admiration de ses compagnes.

La ville de Saint-Brieuc a voulu honorer sa mémoire en donnant à l'une de ses rue le nom d'Yvette le Quéiniec.

Source:  -La Bretagne au Combat-Joseph Darsel. Ed Le Signor(p30)