Pour m'écrire memoiredeguerre35@yahoo.fr

- Liste des biographies

 

Émilie LEBELLÉ, arrêtée à Rennes, quelques jours après son mari

Déportée à Ravensbrück

 

Emilie, Françoise, Sylvie Daniel, épouse Lebellé, est née le 13 septembre 1897 à Saint-Méen-le-Grand (Ille-et-Vilaine). Son mari, Auguste Lebellé, est arrêté le 27 décembre 1943 à Rennes. La famille est composée de deux garçons. Ce jour-là, le jeune, André, étant menacé,  parvient à s’enfuir.  Quelques jours plus tard, un membre de la Gestapo de Rennes, 12 rue Victor Hugo, se présente au domicile de la famille, 139 rue de Chatillon et se fait passer en qualité de membre de l’Intelligence Service, —dit-il— de soustraire l’un des deux enfants, André,  aux recherches des Allemands. A cette fin, il demande qu’un rendez-vous soit arrêté entre le fils et lui-même. Le frère ainé, Guy, parvient à démasquer l’individu et ses sinistres desseins, à la solde des Allemands. Furieux d’être repéré, le gestapiste  procède à l’arrestation d’Emilie Lebellé, le 6 janvier 1944. Les enfants prennent leurs dispositions et  la maison, rue de Chatillon, devient une véritable souricière, pendant une dizaine de jours.  

Emilie Lebellé est dans le convoi partant de Rennes, le 2 août 1944, en direction de l’Allemagne. Le 1er septembre 1944, elle est déportée de Belfort à Ravensbrück, avec le matricule  62840. Elle décède en février 1945. Son mari, Auguste Lebellé, est libéré le 15 avril 1945. Le mari et la femme auront été déportés dans deux camps différents, après avoir été arrêtés à quelques jours d’intervalle.

Sources: ACP27P6 Caen- ADIV 167J 25

Daniel Heudré