Paul Le Pouleuf

"Ancien combattant de la guerre 1914-1918, titulaire de citations et décorations, le commandant Paul Le Pouleuf fut de nouveau mobilisé en 1939 au 2 e RIC, puis affecté en 1940 à l'état-major de la 11 e Région militaire. Démobilisé en zone sud, il rentrera à Brest.

Quand s'organise la Résistance, il est recruté par "Turma-Vengeance" et participera aux activités des réseaux de renseignements et d'évasions "Alliance" et "Bordeaux-Loupiac".

Les Allemands l'arrêtent le 30 mai 1944 à Brest, ainsi que son fils Robert. De la prison de Pontaniou, sur le chemin de la déportation, il passe au camp Margueritte à Rennes et fait partie du convoi du 3 août.

A Langeais, il est parmi les évadés. Tandis que les Allemands patrouillent , que les prisonniers stationnent sous bonne garde dans une prairie, que les gardiens tirent sur ceux qui tentent de s'échapper en traversant la Loire à la nage, le commandant Le Pouleuf, immergé dans l'eau jusqu'à la bouche, doit attendre des heures le moment où il pourra poursuivre son évasion.

Il met ensuite une dizaine de jours à regagner les F.F.I. du Finistère à Plabennec. Il rend des services comme officier de liaison auprès des forces américaines. Il poursuivra le combat jusqu'en mai 1945 sur le front de Lorient, chef d'état-major du 118 e Régiment d'infanterie." 1

                             

Sources

1

Thomas et Legrand - -"39-45 Finistère" - Le Finistère dans la guerre" -Editions de la Cité  p276
    accueil-mdg1.gif (1380 octets)

Ed:26/04/2005