Je recherche tout témoignage sur des faits de Résistance en Bretagne avec documents
memoiredeguerre35@yahoo.fr

- Liste des biographies

Émile LOURMAIS, de la détention d’armes à la déportation en Allemagne 

Émile, Guillaume Lourmais est né le 14 mai 1912 à  Saint-Servan-sur-Mer (Ille-et-Vilaine). Marié, plâtrier, il habite à Saint-Malo, rue Trublet. Le 9 juin 1943, il est arrêté par la feldgendarmerie à son domicile sous l’inculpation de détention d’armes, voire de trafic d’armes. La réglementation en vigueur imposait de déposer les armes dans les mairies : la loi du 7 août 1942, puis  la loi du 3 décembre 1942 interdisant la détention et le transport de toute arme à feu et munition, y compris de chasse. Émile Lourmais est traduit en juillet 1943 devant le Tribunal militaire de Saint-Malo et condamné à deux ans de travaux forcés. Interné du 9 juin 1943 au 3 octobre 1943, il est déporté en Allemagne, du 4 octobre au 12 mai 1945, au camp de travail de  Kassel, à la prison de Rheinbach, puis à la prison de Straubing où il est libéré au printemps 1945.

SOURCE : AVCC, Caen

Daniel Heudré

   
Sources:
1 Mémoire de Granit