Je recherche tout témoignage sur des faits de Résistance  en Bretagne avec documents
(
Pour m'écrire)

Plan du site - Liste des biographies

Marcel MAHOUDO, résistant, interné et évadé à Langeais

mahoudo-marcel.jpg (5554 octets)Marcel, Honoré Matoudo est né le 2 septembre 1907 à Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor).

 Boucher, il s’engage dans la Résistance au sein du mouvement Défense de la France. Pendant l’Occupation, il se livre au transport d’armes  et de ravitaillement au profit des maquis du département. En 1943, il procure de fausses cartes d’identité aux jeunes devant partir pour l’Allemagne. Il aide des lycéens recherchés par les Allemands à s’enfuir à la campagne.

 Le 29 avril 1944, vers 8 heures du soir, il est arrêté par la Feldgendarmerie, peu de temps après sa femme,  à leur  domicile, au 109 rue de Gouëdic.  Interrogé et torturé au siège de la Gestapo, boulevard Lamartine, il  est interné à la prison de Saint-Brieuc, du 29 avril au 20 mai 1944. Anne Le Tacon, à l’origine de la dénonciation, sera condamnée par la Cour de Justice des Côtes-du-Nord. Il est ensuite transféré au camp Margueritte de Rennes (Ille-et-Vilaine).

Le 3 août 1944, il fait partie du dernier convoi partant de Rennes pour l’Allemagne. Le 6 août, il s’évade à Langeais (Indre-et-Loire) lors du mitraillage du train par les avions alliés. Marcel Mahoudo donnera son témoignage, de son arrestation à son évasion.

Reconnu résistant interné. Charles Tillon lui délivrera le diplôme FTPF (Francs- tireurs et partisans français) pour avoir servi comme FTPF.

Sources: DAVCC, Caen. Témoignage de M. Mahoudo.

Daniel Heudré

Source: DAVCC, Caen. Son témoignage

Daniel Heudré 

25/03/2017

      

    accueil-mdg1.gif (1380 octets)

25/03/2017