Je recherche tout témoignage sur des faits de Résistance en Bretagne avec documents
memoiredeguerre35@yahoo.fr

- Liste des biographies

 

Khemissa NABITZ, déportée raciale

Arrêtée à Rennes en 1943 par les Francistes

 

Khemissa NABITZ, dite Odette est née à Constantine en Algérie, le 23 février 1909. Elle est la fille de Benjamin Nabitz et Bellara Guenassia.

Pour des raisons raciales, elle est arrêtée à Rennes, au 12 rue du Chapitre, le 4 décembre 1943. Il existe de fortes présomptions qu’elle ait été dénoncée aux Allemands par les Francistes, siégeant en face de son domicile.  Les Francistes appartiennent à un parti politique fasciste français, dirigé par Marcel Bucard et collaborationniste. Khemissa, de nationalité française, est stigmatisée comme Juive. Son existence bascule dans l’univers de l’enfermement et de la nuit. 

Internée à la prison Jacques Cartier, à Rennes, elle y reste jusqu’au 25 novembre 1943. Elle est transférée à Drancy jusqu’au 7 décembre, puis déportée à Auschwitz. Le convoi,  portant le numéro 64, arrive au camp le 10 décembre 1943, à 10h. Dans le train, se trouvent Claire Blatt, âgée de 5 ans, avec ses parents et Elie Ossja âgé de 10 ans.

Sa présence est mentionnée au camp de Ravensbrück en septembre 1944, puis à celui de Bergen-Belsen en février 1945. Un acte de disparition est dressé le 3 décembre 1946 par les services du Ministère des Anciens Combattants.

La mention « Mort pour la France » lui sera accordée.

 Daniel Heudré