René Pelé fusillé à Lignères-la-Doucelle

(1924-1944)

Plan du site-Liste des biographies  Liste les fusillés

Né le 26 mars 1924 à Fougères. Il entre dans le groupe de résistance du Front national de Fougères et participe à la diffusion de tracts et journaux clandestins dans les usines de chaussures. Son domicile sert de boîte à lettres pour les groupes et de lieu de rendez-vous de plusieurs groupes de la Résistance du secteur de Fougères. Il distribue de fausses cartes d'identité, certificats de travail aux patriotes recherchés par la Gestapo. Recherché il vit en illégalité mais il est arrêté à Monbelleux près de Fougères par la Gendarmerie. Interné à la prison de Vitré. Libéré par les groupes F.T.P. le 30 avril 1944, il rejoint les groupes du secteur de Goven puis Langon et rejoint fin mai le maquis de Lignères-la-Doucelle en Mayenne.. Nommé chef de section le 28 mai, il participe à l'organisation du maquis, à l'attaque de convois dont un camion le 13 juin où 5 Allemands furent tués et plusieurs faits prisonniers. Il est grièvement blessé à la cuisse. Ramené dans une ferme d'Orgères (53) pour y être soigné, il réussit à s'évader lors de l'encerclement de celle-ci par les Allemands. Il réussit à s'évader pour rejoindre le camp de Lignères. Encerclé de nouveau, il est fusillé sur place.