Jean Jacques SCHWING
Résistant déporté


Officier d'état major fait prisonnier en 1940 (Oflag II) libéré en 1941 en tant qu'Alsacien. Il ne se  présente pas à la police. Il réussit à s'évader pour parvenir à Saint-Brieuc. Il va remplir les fonctions d'interprète à la Préfecture des Côtes-du-Nord. avec des faux papiers qui le déclare natif de la  Haute-Garonne et  non de Colmar .

Sous le nom de SAB Il devint chef du sous-secteur Côtes du Nord et Morbihan du réseau F2. Interprète à la préfecture des Côtes du Nord, à travers de faux papiers, il se fait porter natif de la Haute Garonne et non de Colmar. Il sera arrêté avec son épouse Annick sa secrétaire, dit Sabine, le 6 mai 1944. Il sera  enfermé à la prison Jacques Cartier de  Rennes. Il réussira à s'évader du convoi parti de Rennes le 29 juin 1944 qui le conduisait en Allemagne. Il sera recueilli par  Bernard Pellaumail puis par les moines de Bellfontaine enfin par le curé de  Begrolles, grâce à une adresse fournie par le curé, il fera étape en attendant de retrouver sa famille .

Source:
  http://www.tampow3945.com/m-kiffer-j-j-schwing-interpretes-et-resistants.php

    accueil-mdg1.gif (1380 octets)