Vous souhaitez compléter cette liste ou proposer un document  concernant un ou plusieurs déportés de cette liste écrivez-moi

28/04/2017

accueil-mdg1.gif (1380 octets)

plan-du-site.gif (1231 octets)

Liste des déportés arrêtés en Ille-et-Vilaine

 

A  B  C  D  E  F G  H I J  K  L  M N  O P  Q R  S T U  V  W X Y Z   

Liste des déportés juifs arrêtés dans le département   Classement   par commune   Statistiques Les lieux de déportation  

dr-b.gif (310 octets)

OCTAVIEN René, né le 13 décembre 1909 à Dinan (22). Arrêté le 23 avril 1943 à Saint-Malo, rue du Puits Aubray, il est déporté de Compiègne le 3 septembre vers le KL Buchenwald ((matricule 20610). Autres lieux de déportation: Schönebeck, Mühlhausen. Revenu.

OLIVEROS Benito. Espagnol. Déporté par le convoi parti de Compiègne le 21 mai 1944 vers le KL Neuengamme. Non trouvé sur le Mémorial des déportés. Revenu.

OLIVEROS-LAGUNAS Valentin. Espagnol, né le 25 décembre 1919. Il fait partie du groupe de Résistance "Union Espagnole". Il participe au sabotage de voiture allemandes. Arrêté sur dénonciation, le 20 mars 1944 à Rennes, il est déporté de Compiègne le 21 mai 1944 vers le KL Neuengamme. Revenu. ADIV 167 J 51

OLLIVIER André, né le 19 janvier 1923 à Plouha (22). FFI dans le maquis de Broualan, blessé, il est arrêté le 23 juillet 44 à Feins (35), il est dans le convoi parti de Rennes début août 1944 en direction de Belfort, puis est déporté le 29 août 1944 vers le KL Neuengamme. (matricule 44044). Lieux de déportation. Wilhelmshaven, Sandbostel. Rescapé des camps. Sources: ACP 27 P6 Caen. ADIV 167 J 51

ORLANDE Henriette. Juive, née le 7 mars 1920 à Paris. Arrêtée le 1er mai 1944 à Rennes, elle est déportée par le convoi n° 74 de Drancy vers Auschwitz le 20 mai 1944. Non revenue.

ORY Louis Marie, né le 13 février 1884 à Bazouges-la-Pérouse (Ille-et-Vilaine). Il est arrêté le par la police allemande le 5 août 1943 à Bazouges suite à une opposition de perquisition de son domicile. Incarcéré à Rennes et condamné par les Allemands, il est libéré le 16 mars 1944. Arrêté de nouveau le 3 mai 1944 à Bazouges pour appartenance au groupe de résistance de Bazouges, les Allemands ayant découvert un fusil lors d'une perquisition à son domicile, il est déporté début août, de Rennes vers Belfort puis Neuengamme (matricule 43886) où il décède des suites de mauvais traitements le 26 octobre 1944. (ADIV 167 J 26/2 - ADIV 6ETP2/66.)

OSSATO Antoine, né le 1er mars 1922 à Nantes (44). Il milite au sein des FFI et du groupe FTPF de Fougères, du 1er janvier 1943 au 27 août 1943. À cette date, il est arrêté par la Gestapo à Saint-Servan-sur-Mer, sa mission étant de trouver la filière d’embarquement pour rejoindre les Forces Françaises Libres cantonnées en Angleterre. Dénoncé par un Français au service de l’ennemi. Interné à Rennes, il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau. (matricule 186154). Autres lieux de déportation: Buchenwald, Flossenbürg. Il décède le 29 octobre 1944 à Hersbruck. Sources: ACP 27 P6 Caen, ADIV 167 J 26/2. Document

OSSJA Abraham. Juif, né le 15 juillet 1906 à Pierchowice. Arrêté le 16 juillet 1942 à Sainte-Marie, il est déporté par le convoi n° 8 d' Angers vers Auschwitz le 20 juillet 1942. Revenu.

OSSJA Élie est né le 27 janvier 1934 à Saint-Quentin ( Aisne). C’est lors de l’exode, en mai 1940, qu’il vint résider à Sainte-Marie avec toute sa famille. Son père ayant été arrêté par les Allemands en juin 1942, le jeune OSSJA continua à habiter Sainte-Marie avec sa mère jusqu’au 23 novembre 1943. A cette date, la mère et le fils ( il avait 9 ans) furent à leur tour arrêtés et dirigés sur le centre d’internement de Drancy. Il fut déporté par le convoi n° 63 de Drancy vers Auschwitz le 17 décembre 1943. Non revenu.

OSSJA Sarah. Juive, née  le 27 octobre 1907 à Checiny en Pologne. Arrêtée le 16 juillet 1942 à Sainte-Marie, elle déportée par le convoi n° 8 de Angers vers Auschwitz le 20 juillet 1942. Non revenue.

PACTON Jacques, né le 21 mars 1922 à Fougères (Ille-et-Vilaine). Mécanicien, il est arrêté le 15 avril 1944 à Vitré, puiis est déporté de Compiègne le 21 mai 1944 vers Neuengamme. Autre lieu de déportation: Bergen Belsen où il décède le 19 avril 1945.

PAILHERET André, Jean, né le 12 mars 1919 à Rennes. Étudiant en architectureaux Beaux-Arts. Mobilisé en 1939, pour ne être fait prisonniers il s'échappe de la zone des combats de l'ennemi, avec quelques camarades et rejoint la Bretagne en vêtements civils.  Membre du réseau Buckmaster (secteur Rennes). membre du réseau OVERCLOUD d'octobre 1940 au 2 février 1942 date à laquelle il est arrêté et incarcéré à la prison Jacques Cartier de Rennes, puis à Angers et à Fresnes. relâché le 25 février 1942.  Il entre dans le réseau BOA (Bureau des Opérations Aériennes) de juin 1942 à début 1943 puis dans le réseau MARATHON (France Combattante de début 1943 à juin 1943. D'août 1943 au 30 novembre , il est nommé chef en second pour le département de la Loire-Atlantique dans le réseau Oscar Buckmaster dans la région de Châteaubriant et participe à de nomreux parachutages. Arrêté le 30 novembre 1943 à Rennes, il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau. (matricule 186160). Autres lieux de déportation: Buchenwald, Flossenbürg où il décède le 27 décembre 1944. Homologué au grade de sous-lieutenant. AC 21P 522 417.

PANNETIER Victor, né le 11 novembre 1906 à Noyal-sur-Vilaine (Ille-et-Vilaine).  Marié, père de quatre enfants. Ancien vendeur et réparateur de cycles à Acigné, il a été arrêté le 10 juillet 1943 à son domicile à Noyal-sur-Vilaine. Le motif de l’arrestation est le déraillement d’un train de permissionnaires allemands, provoqué par un sabotage, à proximité de la gare d’Acigné. Ce premier train obstruant la voie, un second convoi allemand, allemand également, vint le télescoper, mettant hors d’usage les locomotives et un nombre important de voitures. Il y eut de nombreux tués et blessés parmi les permissionnaires de la Werhmacht. Quoique Pannetier n’ait pas participé au déboulonnage du rail, le fait qu’il était domicilié à proximité du lieu de sabotage et qu’il était à l’époque catalogué comme « communiste dangereux », suffisait amplement à motiver son arrestation par les Allemands et sa déportation ensuite. Il appartenait au groupe de résistance de Baulon .Conduit à Rennes et interné à la prison Jacques Cartier, il a été transféré à Compiègne le 17 août 1943, puis déporté le 17 septembre 1943 à Buchenwald (matricule 21741) et enfin Dora le 13 octobre 1943, d’où il a été libéré par les troupes soviétiques le 11 avril 1945 à Dora. et a été démobilisé avec le grade de 1ère classe F.F.I». Sources: ACP 27 P6 Caen, ADIV 514/.. . ADIV 167 J 52. ADIV 6ETP2/66.

PARIS Daniel, né le 15 juin 1924  à Antony (75). Arrêté lors de la rafle du 22 juillet 1944 à Pont-Réan, il est déporte au KL de Natzweiler en provenance de Nancy le 19 août 1944. (matricule 23048). Décédé le 27 février 1945 à Dachau

PATY née VALMY Marie, née le 13 septembre 1888 à Barneville-Carteret (50). Veuve, un enfant. Gérante d'épicerie; domiciliée 5 place du Palais à Rennes. Elle entre dans le groupe du Front National de Rennes et participe à l'organisation de plusieurs groupes clandestins de femmes (U.F.F.) sous les ordres de Mme BERGEON, pseudo Charlotte, responsable départementale de l'organisation des femmes patriotes. Elle assure la distribution de tracts et journaux clandestins dans le pays Gallo. Son domicile est le lieu de rendez-vous de responsables régionaux et départementaux. Son domicile sert également de boîte à lettres et de dépôt pour des armes et d'explosifs. Elle est arrêtée par la  S.P.A.C. (Service de police anti-communiste) de Rennes le 18 novembre 1943 à Rennes. Incarcérée à Jacques Cartier, puis à Vitré le 28 décembre 1943, puis à la Centrale de Rennes en mai 1944. Elle est ensuite déportée de Paris, gare de l’Est vers Sarrebruck (camp de Neue Bremm) le 30 mai 1944. ((matricule 42210). Elle décède le 27 octobre 1945 à Ravensbrück. Sources: ADIV 167 J 27/1 - ADIV 43W 30.

PAVOINE Pierre, né le 12 septembre 1923. Arrêté lors de la rafle de Guignen le 28 juillet 1944, il est interné au camp Margueritte de Rennes. Il monte dans le convoi de détenus, parti de Rennes le 3 août 1944 en direction de Belfort. Il s'évade en cours de transport à Langeais le 6 août lors du mitraillage du convoi puis gagne les rangs d’un groupe de résistance qui opère dans le secteur de Lignières (Indre-et-Loire). Il participe à la libération de cette région. A ce titre, il est titulaire d’une citation à l’ordre de la Division, qui lui sera décernée par le Général commandant la 11ème Région militaire le 13 novembre 1945. Croix de guerre avec étoile d'argent. Source: Archives de Caen.

 

PEGARD Maurice, né le 9 mai 1926 à Fougères (Ille-et-Vilaine).  Chaussonnier, employé aux usines J.B. Martin de Fougères. Il entre dans le groupe de Résistance du Front National de Fougères. et participe à l'organisation des groupes F.U.J.P. préparation militaire des jeunes et à la diffusion de tracts et journaux clandestins. Il assure différentes liaisons et transports de matériels dans la région de Fougères. Il est arrêté le 2 décembre 1943 à Fougères le même jour que  Christian Lepenant et Louis Marijuan. Interné à la prison Jacques Cartier de Rennes, puis Laval et Angers, il est déporté dans le "train de la mort" parti de Compiègne vers Dachau le 2 juillet 44. (Matricule 77244). Il décède le 1er août 1944 à Dachau (All.) Croix de guerre avec étoile de bronze. Sources: ACP 27 P6 Caen, ADIV 167 J 27/1. ADIV 6ETP2/66.

PELARD Albert, né le 6 août 1914 à Vern-sur-Seiche (Ille-et-Vilaine). Arrêté le 23 février 1943 à Saint-Malo, 10 rue de Dinan, il est déporté de Compiègne le 16 avril 1943 vers le KL Mauthausen. (matricule 27129). Autre lieu de déportation: Loibl Pass. Revenu.

PELÉ Marcel, né le 18 janvier 1898 à Fougères (Ille-et-Vilaine). Il est arrêté par les Allemands, le 16 juillet 1943, comme otage, à la suite d’un attentat à la grenade commis contre la Feldgendarmerie. Incarcéré à Fougères puis à Rennes, il est déporté le 17 septembre 1943 de Compiègne vers Buchenwald. (Matricule 21655). Il décède le 8 décembre 1943 à Weimar-Buchenwald (All.) Autres lieux de déportation: Dora et Lublin-Majdaneck.

 

 

PELTIER Fernand Gaston, né à Rivarennes (Indre-et-Loire) le 22 avril 1909. Marié, 3 enfants. Domicilié au lieu-dit "Béroizette" à Domloup (35);  Forgeron à la SNCF., il entre dans le groupe de résistance O.S. de Rennes et participe à la propagande anti-allemande dans les service S.N.C.F. De 1941 à 1943, il participe au sabotage de matériel roulant. Il est arrêté par la  S.P.A.C. (Service de police anti-communiste) à Rennes, 95 rue de Chateaugiron le 11 décembre 1943 à Rennes. Incarcéré à Jacques Cartier puis à Laval le 24 décembre 1942, Angers et Compiègne. Il est déporté le 4 juin 1944 vers le KL Neuengamme. Il décède postérieurement au mois d'avril 1945 à Ravensbrück. Homologué au grade de sous-lieutenant à titre posthume. Croix de guerre avec étoile de bronze. Sources: ACP 27 P6 Caen, ADIV 167 J 27/1 - ADIV 43 W 30 - ADIV 6ETP2/66.

PENNEC Charles, né le 10 juin 1905 à Kernevel (29). Patron boucher à Saint-Briac (35), il est arrêté, suite à une dénonciation, le 29 juillet 1942 pour avoir caché un fusil Lebel et 400 balles de fusil dans son garage. Déporté le 2 novembre  1942. Décédé le 21 avril 1945  lors de l'évacuation en direction de Cham .(Non répertorié dans le livre mémorial des déportés), Source: JO du 19 février 1997 page 2752

PEREZ Antoine, né le 24 février 1911 à La Ferrière-aux-Etampes. Arrêté le 9 octobre 1941, 56 boulevard de Rennes à Fougères avec une cinquantaine de personnes (Opération "Porto"), il est déporté NN le 18 décembre 1941. Il sera décapité avec sept autres camarades le 21 septembre 1943 à Munich. Autre lieu de déportation: Ausburg, prison située dans l'ouest de la Bavière. Source: ACP 27 P6 Caen

PEREZ Salvador. Espagnol, né le 28 août 1923 à Motril (E). Arrêté le 22 juillet 1944 à Guichen lors de la rafle de Pont-Réan (Ille-et-Vilaine) en représailles d'actes de brigandages commis localement par la fameuse bande Tudo-Laurent, il est déporté le 3 août 1944  de Rennes vers Belfort.( Train dit de Langeais). Transféré le 26 août 1945 de Belfort vers Natzweiller. ((matricule 24005). Autre lieu de déportation: Bergen-Belsen où il est libéré le 15 avril 1945. ADIV 167 J 51.

v-perrault.jpg (15685 octets)PERRAULT René, né le 21 octobre 1919 à Segré (Maine-et-Loire). Ajusteur à la SNCF. Membre des jeunesses communistes clandestines. Il organise des groupes de résistance, dont il était le chef, pour l'élargissement du sabotage. Son activité était considérable. Arrêté le 23 juin 1941 à Rennes, il est déporté le 6 juillet 1942 de Compiègne vers Auschwitz (convoi des 45000). Il décède le 2 octobre 1942, à Birkenau. (Document). Holomogué sergent chef.  Sources: ACP 27 P6 Caen, ADIV 167 J 27/1- ADIV 6ETP2/66.

PERRIER Jean, né le 26 novembre 1918 à Paris. Arrêté le 13 mars 1944 à Rennes, il est déporté le 4 juin 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. Autre lieu de déportation: Sachsenhausen. Revenu.

PERRINEL Roger, né le 18 octobre 1916 à Rennes (Ille-et-Vilaine). Coffreur boiseur. Marié 3 enfants , résidant cité Saint Alexandre à Dinard. Engagé par devancement d’appel au 6e régiment du Génie à Angers le 15 octobre 1936, réengagé le 15 octobre 1938 au 41ème régiment d’infanterie de Rennes au grade de caporal, il est sous les drapeaux au déclenchement de la guerre avec le 41ème R.I d’abord avec la 10ème Compagnie de Saint-Malo puis dans les rangs de la C.H.R comme brancardier. Après la campagne de la Somme, il suit son régiment en retraite jusqu’à Saint-Priest-de-Ligoure dans la Haute-Vienne où le régiment est dissous. Muté au 11ème BCP à Ausac (Haute-Vienne) en tant que caporal-chef, il est démobilisé le 15 octobre 1940.  Il participe à la distribution de tracts, journaux anti-allemands dans la région de Dinard du 5 novembre 1940 au 10 mai 1941.Il assure la liaison entre les groupes de Dinard et Saint-Malo. Il transporte du matériel de presse clandestine à partir du 10 mai 1941 jusqu'à son arrestation le 13 juillet 1942, intervenue après une perquisition à son domicile, chez son employeur Noëlle Fontaine. Condamné à deux ans de prison pour activité anti-allemande par le tribunal spécial de Rennes le 5 août 1942 pour activité communiste à deux ans de prison, il est déporté le 22 mars 1944 de Compiègne vers le KL Mauthausen. ((matricule 60423). Autre lieu de déportation: Auschwitz. Libéré par l’avancée alliée à Gaworezno en Haute-Silésie, le 25 janvier 1945. Titulaire de la carte de combattant volontaire de la Résistance. ADIV 167 J 52.

PERROT France Urbain Claude, né le 25 janvier 1895 à Loudun (Vienne). Il appartenait au mouvement de résistance "Libération Nord". Dès 1940, délégué par l'U.N.C. au foyer des démobilisés place de la Gare à Rennes, il saisit l'occasion de faire évader les prisonniers de guerre, les camoufle dans la baraque même, leur procure des vêtements et de l'argent. Environ 700 prisonniers de guerre lui doivent la liberté ainsi que quelques noirs. Au moment des déportations en Allemagne, il est obligé d'arrêter les évasions. Il recommence, malgré les entraves et les menaces des collaborateurs, il envoie en zone libre les jeunes gens désignés pour le service obligatoire en Allemagne. Il procure à ceux restés dans leur pays, des cartes d'alimentation et leur fabrique à l'aide de faux cachets saisis plus tard par la gestapo, de fausses cartes d'identité. Il diffuse les tracts et le journal de la DÉFENSE de la FRANCE, jusqu'au jour ou après dénonciation, il est arrêté le 21 janvier 1944, 4 rue Lavoisier à Rennes par la gestapo. Il est incarcéré à la prison à la prison Jacques Cartier à Rennes. Il y reste jusqu'au 23 juin 1944, date à laquelle il est transféré à Compiègne, puis, le 2 juillet 1944 vers le KL Dachau. Son parcours: Neckarelz , Dachau, Neuengamme. Libéré le 5 février 1945. Décédé à Rennes le 9 septembre 1987. Homologué au grade de sous-lieutenant. Chevalier de la Légion d'Honneur, Croix de guerre av ec palme, Croix de guerre avec étoile d'argent, médaille de la Résistance. Source: ACP 27 P6 Caen.  ADIV: 6ETP2-29 et 67  (Témoignage du Gal ALLARD)

PERRU Laurent, né le 10 août 1892 à La Forêt-Fouesnant (29). Il entre dans le groupe A.S. de Saint-Malo et participe à la propagande anti-allemande et au recrutement pour les groupes F.N. et F.T. Il est arrêté, par la police de Vichy,  le 18 décembre 1942 à Saint-Servan. Incarcéré à la prison jacques Cartier de Rennes, il est transféré à Compiègne puis déporté le 20 janvier 43. Il décède le 26 mars 1944, en Allemagne. Ne figure pas dans le livre mémorial des déportés. (Source Jo: 57-8 mars 1897).

PERSAIS Jean-Louis, né le 10 mai 1894, à Bréal-sous-Montfort (Ille-et-Vilaine). Collaborateur du Dr Dordain, chef du C.N.D. de Rennes, il est arrêté le 18 décembre 1943 à Mordelles. Le 6 avril 1944. Il est déporté  de Compiègne vers le KL Mauthausen. ((matricule 62951). Il décède le 4 février 1945 à Gusen. Sources: ACP 27 P6 Caen, JO: 57-8 mars 1997, ADIV 167 J 27/1.

 

 

 

PETILLON Angèle, née TALLEC le 2 janvier 1892 à Plounevezel (29). Agent P2 du réseau Johnny Ker. du 10 septembre 1942 au 13 avril 1943. Arrêtée le 23 avril 1943 à Rennes, elle est internée à la prison Jacques Cartier jusqu'au17 septembre 1943, puis est transférée à Fresnes jusqu'17 février 1944.. Elle est déportée NN le 17 février 1944. Emprisonnée à Aix-la-Chapelle, puis déportée au KL  Ravensbrück le 26 octobre 1944 , Mauthausen (n° 2348) le 7 mars 1945. Décédée peu après son retour. Homologuée au grade de sous-lieutenant. Croix de guerre avec étoile de bronze. ADIV 6ETP2-68.

PETILLON Germain, né le 23 octobre 1926 à Coetlogon (22). Arrêté le 23 avril 1943 à Rennes, il est déporté  NN le 15 août 1944 par le convoi parti de Pantin vers le KL Buchenwald (matricule 77689). Autres lieux de déportation: Dora, Ellrich.. Décédé postérieurement à février 1945. ADIV 6ETP2-68.

PETILLON Hervé Yves Marie, né le 24 février 1891 à Trégourez (29). Arrêté le 23 avril 43 à Rennes, il est déporté NN le 6 janvier 1944. Convoi parti de Paris, gare de l'Est, et arrivé au KL Natzweiler le 7 janvier 1944. (matricule 6858). Libéré le 15 novembre 1944 à Natzweiler.

PEUCAT Marcel, dit LE GOFF Jean, né le 7 décembre 1921 à Oran (ALG). Réfractaire au STO.  Arrivé au maquis de Plerguer pour un cours sur les explosifs, il est arrêté le 19 décembre 1943 en compagnie de Marcel Briand. Il est déporté le 27 janvier 1944 vers le KL Buchenwald (Matricule 43702) . Libéré le 11 avril 1945. Source: AVCC Caen.

PEULEVEY André, dit LE NEVEU né le 7 novembre 1915 à Gucourt ? (Pas-de-Calais). Joseph Scheinmann, C'était un juif autrichien dont la famille avait émigré en France pour fuir le nazisme. Une nouvelle identité, André PEULEVEY lui a alors été donnée. Il s'est fait engager comme interprète par les Allemands à Rennes, ce qui lui permettait de collecter beaucoup de renseignements. Domicilié, 7 rue de Rohan à Rennes, il est arrêté à Rennes le 2 février 1942. Il fait partie du groupe de résistants, Louis Turban, Yves Le Tac et Edouard Le Deuff, André Ménard, André Lacaze, qui se consacrait aux émissions clandestines et à la propagande (Réseau Overcloud). Déporté «NN» vers Natzweiler le 9 juillet 1943 (matricule 4368). Libéré le 29 avril 1945 à Dachau.

Sources
http://dianamarahenry.com/CALLMEANDRE.htm
The Man and the book. The Memoirs of André Scheinmann: A Hero’s Journey
Yvonne Le Tac: Une Femme dans le Siècle (de Montmartre à Ravensbrück), Monique Le Tac (Paris: Editions Tirésias, 2000), pages 124-126
Joël Le Tac, 
Le Breton de Montmartre , Franck Reynaud  (Rennes: Editions Ouest-France, 1994)  pages 109, 110, 111, 118 124 et 125
1943-1945: La Résistance en Enfer , Roger Leroy, Roger Linet, Max Nevers (Paris, Messidor, 1991), pages 88, 154, 159, 204
Par les nuits les plus les longues , Roger HUGUEN (Ouest-France), page 39
 
Le Camp de Concentration du Struthof / Konzentrationslager Natzweiler: Témoignages
 . Ed.Jean Simon. (Schirmeck: Esso)

PEYTHIEU Odette, née le 25 novembre 1919 à Paris. Elle entre dans la Résistance (FTPF) en septembre 1940. Arrêtée à Rennes le 19 août 1942, elle est emprisonnée à Shirmeck en Alsace. Sort inconnu. ADIV 167 J 52.

PHILOUZE Victor, né le 17 juin 1890 à La-Mézière (Ille-et-Vilaine). Arrêté le 21 septembre 1942 à Rennes pour appartenance au parti communiste et propagande à la Kriegsmarine de Rennes, il est torturé par le commissaire Morellon pendant son interrogatoire. Condamné par le Tribunal spécial de Rennes le 14 janvier 1943 à un an de prison pour activité communiste, il est déporté le 18 juin 1943 de Compiègne vers le KL Buchenwald. (matricule 31348). Revenu. ADIV 167 J 52 ADIV 43 W 50-51.

PIERRE Aimé, né le 18 février 1916 à Tours (Indre-et-Loire). Arrêté le 13 juillet 1942 à Saint-Malo à son domicile par les services des Renseignements Généraux pour activité clandestine communiste, il est déporté le 24 mars 1944. Il décède le 21 avril 1945 à Mauthausen (Autriche). Non trouvé dans le livre Mémorial - ADIV 167 J 27/1 - ADIV 6ETP2/68.

PIERRE André, né le 30 mai 1917 à  Rennes (Ille-et-Vilaine). Arrêté le 28 mars 1944 à Rennes, il est déporté le  4 juin 1944 de Compiègne, et arrivé le 7 juin 1944 au KL Neuengamme. (Matricule  34761). Lieux de déportation: Hannover-Stöcken, Bergen-Belsen. Revenu.

PIETTE Victor, né le 7 octobre 1899 à Baillé (Ille-et-Vilaine). Gendarme à la brigade de gendarmerie de Martigné-Ferchaud, il est membre du réseau Buckmaster de Martigné-Ferchaud où il est agent de renseignements et de protection des terrains de parachutage. Accusé d'avoir favorisé l'évasion d'un "terroriste", il est arrêté le 8 octobre 1943 à Martigné-Ferchaud, puis est déporté le 21 mai 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. (Matricule 30423). Autre lieu de déportation: Fallersleben. Il décède de bronco pneumonie et d'épuisement, le 3 janvier 1945 à Hamburg-Neuengamme ou Fallersleben .Promu au grade  de sous-lieutenant à titre posthume. Chevalier de la Légion d'Honneur. Croix de guerre avec étoile de vermeil. (Sources: JO: 290-14 décembre 1997 - ADIV 6ETP2/68). AC 21 P 136 712 - AC 21 P 525 730 -

PIGUEL René, né le 28 mars 1922 à Rennes. Ajusteur à la SNCF, il est arrêté à 19 ans et demi, le 7 août 1941 à Rennes pour  détention et de distribution de tracts communistes. Condamné par la cour Spéciale de Rennes le 13 septembre 1941 à 3 ans de prison, il est déporté le 12 mai 1944 de Compiègne vers le KL Buchenwald. (matricule 51002). Autre lieu de déportation: Dora. Il décède le 1er février 1945 à Ellrich (All.)

 

PIGUILLEM Aimé, né le 15 août 1918 (Espagne). Arrêté le 20 mars 1944 à Rennes, il est déporté le 21 mai 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. (matricule 31336). Revenu.

PILORGET Victor, né le 12 décembre 1894 à Saint-Glen (22). Épicier, il est arrêté le 27 décembre 1943, rue Saint-Nicolas à La-Guerche-de Bretagne en compagnie de René MAHEU pour avoir hébergé des membres du réseau Pascal Buckmaster. Transféré  le 28 juin 1944 de Rennes, il est déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. (Matricule 40474). Libéré le 29 avril 1945 à Sandbostel. Homologué au grade de sous-lieutenant. Source: ACP 27 P6 Caen  - ADIV 6ETP2/68

PINEAU Ernest Marcel, né le 19 avril 1900 à Saint-Martin-des-Monts (Sarthe). Conducteur à la S.N.C.F. et domicilié, 32 Grande rue à Dol-de-Bretagne, il s'est rendu sur convocation à la Kreiskommandatur de Saint-Malo où il a été arrêté le 6 janvier 1943, pour activités dans la Résistance (Propagande anti allemande, diffusion de tracts et de journaux clandestins, transport de matériel pour le sabotage, explosifs dans la région malouine). Il a été incarcéré à Saint-Malo et transféré le 9 janvier vers Compiègne. Le 24 janvier 1943 il a été déporté vers à Sachsenhausen. (Matricule 58222). Il décède le 24 avril 1945 à Gusen (Autriche). Croix de guerre avec étoile de bronze; Sources: ACP 27 P6 Caen.- ADIV 6ETP2/68.

PINEL Baptistine, née le 4 avril 1900 (de Brain-sur-Vilaine - 35). Elle est dans le convoi de prisonniers parti de Rennes début août 1944 à destination de l'Allemagne. Libérée le 27 août 1944 à Belfort.

PINSARD Alfred, né le 26 juillet 1920 à La-Bouexière (Ille-et-Vilaine). Arrêté le 08 mars 43 à Bazouges-la-Pérouse. Transport parti de Compiègne le 20 avril 1943 et arrivé au KL Mauthausen le 22 avril 1943. (matricule 28430. Décédé le 13 mai 1945 à Mauthausen avant le rapatriement.

PIQUET Désiré, né le 29 mars 1913 à Néant-sur-Yvel (56), Gendarme, concierge au Royal, place du Calvaire à Rennes, il est arrêté le 21 janvier 1944 à Rennes. Incarcéré à la prison à la prison Jacques Cartier à Rennes. Il y reste jusqu'au 23 juin 1944, date à laquelle il est transféré à Compiègne, puis, le 2 juillet 1944 vers le KL Dachau. Il meurt étouffé lors de son transfert. Sources JO: 290-14 décembre 1997, ACP 27 P6 Caen.

PITOIS Louise, née POULAIN le 20 octobre 1904. Commerçante. Arrêtée le 9 octobre 1941 à Fougères avec une cinquantaine de personnes (Opération "Porto"), elle est déportée NN le 18 décembre 1941. Ausburg, elle est condamnée par le tribunal militaire le 23 février 1943 pour espionnage, avantages procurés à l'ennemi. Son parcours: Ausburg, Munich, Leipzig, Breslau, Lübeck-Lauerhof , Cottbus le 5 avril 1944, Ravensbrück le 15 novembre 1944 (n° 84099), Mauthausen le 7 mars 1945 (matricule 2376), Bergen-Belsen le 17 mars 1945 où elle décède le 10 mai 1945 avant le rapatriement.. ADIV 6ETP2/68.

 

PITOIS Marcel, né le 12 mars 1912 à Fougères (Ille-et-Vilaine).  Cordonnier. Arrêté le 9 octobre 1941 à Fougères avec une cinquantaine de personnes. (Opération "Porto"). Déporté NN le 18 décembre 1941. Condamné à mort le 23 février 1943 pour"espionnage, avantages procurés à l'ennemi.  Emprisonné à Ausburg, prison située dans l'ouest de la Bavière. Il sera décapité avec sept autres camarades le 21 septembre 1943 à Munich.

 

PITON Georges Auguste, né le 15 juin 1888 à Rennes. Il entre dans la Résistance dès l'année 41. Directeur des services de l'Assistance à la mairie de Rennes et Chef des services de rationnement de la ville de Rennes, il a délivré au cours des années 1941, 1942 et 1943 des cartes d'alimentation, cartes de textiles et bons de chaussures destinés à des prisonniers évadés, réfractaires au S.T.O. et résistants individuels ou appartenant à des groupes de résistance. Il est arrêté le 4 janvier 1944 par les Allemands suite à des irrégularités découvertes. Interné à la prison Jacques Cartier de Rennes, il est dans le convoi parti de Rennes début août 1944 en direction de Belfort où il sera libéré le 26 août. ADIV 167 J 52. ADIV 6ETP2/68.

PITON Louis, né le 14 juin 1921 ou 14 novembre 1921 à Rennes. Entré dans la Résistance en juin 1943, il est arrêté à son domicile, 32 bd de Metz à Rennes le 4 janvier 1944. Transféré le 28 juin 1944 de Rennes à Compiègne, il est déporté le 28 juillet 1944vers le KL Neuengamme. (Matricule 39815). Transféré à Flossenbürg et Leitmeritz où Il est libéré le 8 mai 1945 par l'armée russe le 8 mai 1945. ADIV 167 J 52.

PLANCHAIS Jean-Baptiste, né le 19 juin 1900 au Grand-Fougeray (Ille-et-Vilaine). Maréchal-des-Logis-Chef de la brigade de gendarmerie de Martigné-Ferchaud. Il fait partie du réseau Buckmaster de Martigné-Ferchaud où il est agent de renseignements et de protection des terrains de parachutage. Arrêté le 8 octobre 1943 à Martigné-Ferchaud pour avoir favoriser l'écasion de Clément LEBAS, considéré comme "terroriste" par la Gestapo, il est déporté le 21 mai 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. ((matricule 30424). Autre lieu de déportation: Bremen. Il décède le 27 novembre 1944 de tuberculose. AC 21 P 659 902.

PLATIER Henri, né le 4 septembre 1906 La Guerche-de-Bourg (37). Employé de cinéma. Présent au moment où un Allemand tue une femme. Il est arrêté le 2 octobre 1943 à La-Guerche, rue Neuve. Déporté le 14 décembre 1943 de Compiègne vers Buchenwald. (matricule 38331). Il décède le 4 mars 1944 à  Dora. Source: ACP 27 P6 Caen.

PLESSIX,  Père Montfortain, né le 5 mars 1905. Arrêté en mai 1944 à Monterfil, il est déporté en 1944. (Non identifié dans le mémorial). Revenu.

PLUET Jean-Marie est né le 15 mars 1889 à Plouguiel (22). Il avait acquis une propriété au lieu-dit La Petite Rochette en Vignoc. Il s’y est livré à l’exploitation d’une carrière de pierres. Il est arrêté par la Gestapo en 1944. Incarcéré à Rennes le 20 janvier 1944, il est ensuite transféré à Fresnes. Il est déporté de Compiègne le 27 avril 1944 vers le KL Auschwitz-Birkenau (matricule 186246), puis transféré vers Buchenwald. Revenu

POCHARD Jean-Baptiste, né le 28 avril 1884 à Brest (29). Arrêté le 2 février 1944 à Rennes. Transféré le 28 juin 1944 de Rennes, il est le 28 juillet 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. (matricule 40466). Il décède le 13 novembre 1944 à Neuengamme.  Source: ACP 27 P6 Caen.

POCHARD Paul (fils de Pierre Louis), né le 15 août 1914 à L'Aberwrach. (29). Il est arrêté le 22 avril 1944 à Noyal-sur-Vilaine (Ille-et-Vilaine). Transféré le 28 juin 1944 de Rennes, il est déporté "NN" le 28 juillet 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. (matricule 39534). Libéré le 29 avril 1945 à Sandbostel.  Source: ACP 27 P6 Caen.

POCHON Pierre Louis, né le 15 juin 1922 à Carhaix-Plouguer (29). Serrurier à la SNCF, il a été arrêté le 16 septembre 1941 à Rennes par la police française, Hôtel Signe de Croix, rue Saint-Hélier et incarcéré à la prison Jacques Cartier. Il a été condamné à 18 mois de prison et 1200 francs d'amende, pour propagande communiste et tentative de reconstitution de ligue dissoute par le tribunal spécial de Rennes le 10 octobre 1941. Il a été ensuite transféré à Vitré, à Laval, Le-Mans et enfin à la Centrale de Poissy de janvier 1942 au 19 mars 1943. Le 20 avril 1943, il a été déporté de Compiègne vers les camps suivants : Buchenwald du 20 avril 1943 au 6 janvier 1944 (matricule: 10769), Lublin du 6 janvier 1944 au 13 avril 1944, Gross-Rosen du 13 avril 1944 au 5 juin 1944 et à Leitmeritz (Tchécoslovaquie) jusqu’au 12 février 1945, date de son décès.

PODEZASKI ou PODCZASKI Henri, né le 17 janvier 1913 à Dinard (Ille-et-Vilaine). (Frère de Marie). Arrêté le 27 février 1943 à Rennes, il est déporté de Compiègne le 20 avril 1943 vers le KL Mauthausen. (matricule 28437). Autre lieu de déportation: Loibl Pass. Revenu. Source: ACP 27 P6 Caen.

PODEZASKI  Marie, née le 28 mars 1911 à Dinard (Ille-et-Vilaine). (Sœur d'Henri). Arrêtée le18 mai 1942 à Rennes, elle est déportée " NN" le 25 juin 1942 de Paris, gare de l'Est vers Aix-la-Chapelle. Autre lieux de déportation: Prison de Flussbach située près de Cologne, prison de Lauban située près de Breslau, Jauer, Breslau. Évadée le 4 février 1945 à Lauverberg. Source: ACP 27 P6 Caen.

POIT Alfred, né le 27 mai 1904 à Mellé (35).  Domicilié à Ducey dans la Manche, il est arrêté le 25 mai 1943 à Mellé, pour avoir coupé des pneus de bicyclettes appartenant aux Allemands à Courtils. Interné à Saint-Malo, il est déporté de Compiègne le 14 décembre 1943 vers le KL Buchenwald (matricule 38038). Il est transféré à Neuengamme le 29 mars 1944. Il est décédé en gare de Celle en Allemagne alors qu’il était dans un train pour un transfert, victime d’un bombardement aérien. Sources: AC 21 P 268 377 - 21P 526 734.

PONDARD Rosalie, née CHILOU le 15 janvier 1907 à Caulnes (22). Elle rentre en mars 1943 dans le groupe de Résistance du Front National de Rennes où elle est affectée à l'organisation de l'Union des Femmes Patriotes, groupe de l'usine de chaussures du 44 bd de Chézy à Rennes. Elle participe à la propagande anti-allemande et le S.T.O. par la diffusion de tracts et journaux clandestins dont le Pays Gallo. Elle assure le collectage avec d'autres femmes du groupe, pour l'envoi de ravitaillement aux patriotes emprisonnés et aux réfractaires du S.T.O. et patriotes en illégalité. Elle est arrêtée par la S.PA.C. le 13 décembre 1943 à son travail à l'usine de chaussures 44 bd de Chézy en même temps que 3 autres femmes du Groupe. Internée à la prison Jacques Cartier, elle est condamnée à un an de prison et 1200 F d'amende pour  appartenance à un groupe de Résistance. Transférée à la prison de Vitré le 28 décembre 1943 au 8 mai 1944, 9 mai au 15 mai 1944 à Rennes, 15 mai au 30 mai 1944 Fort de Romainville. Elle est déportée de Paris gare de l'Est vers le camp de Neue Bremm le 30 mai 1944 matricule 42215). Autres lieux de déportation: Ravensbrück, Leipzig. Elle est libérée le 15 mai 1945 à Polenz. ADIV 167 J 52 - ADIV 6ETP2/70

POULAIN Jean, né le 21 avril 1923 à Bain-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine). Il est arrêté le 22 juillet 1944 lors de la rafle de Pont-Réan (Ille-et-Vilaine) en représailles d'actes de brigandages commis localement par la fameuse bande Tudo-Laurent. Déporté de Rennes le 3 août 1944 vers Belfort (Train dit de Langeais) puis transféré vers Natzweiler le 26 août 1944. ((Matricule 24019). Arrivé à Dachau le 6 septembre 1944 via KL Natzweiler par le 1er convoi de cette journée (ce convoi transportait 950 personnes). Libéré le 5 mai 1945 à Parchim. Autre lieu de déportation Neuengamme. .

POULAIN Raymond, né le 22 juin 1922  à Martigné-Ferchaud (Ille-et-Vilaine). Réfractaire au STO, il appartenait au maquis de Martigné-Ferchaud, réseau Buckmaster, sous le nom de Marcel POULARD et a pris part à des parachutages d'armes et matériels de guerre. Il a été arrêté le 29 novembre 1943 chez M. Delatouche à Saint-Jean-sur- Couesnon lors de la découverte d'un dépôt d'armes. Emprisonné à Rennes il est transféré à Compiègne le 29 juin 1944. À Compiègne il se trouve dans le convoi parti le 28 juillet 1944 vers le KL Neuengamme (matricule 39733). Lieux de déportation:  Schandelah, Wöbbelin où il décède le 2 mai 1945. Homologué au grade de sous-lieutenant. Croix de guerre avec étoile de bronze. Source: ACP 27 P6 Caen. AC 21P 482 996. AC 21 P 135 697.  Documents:

 

PRIMOT Félix, né le 8 janvier 1923 à Landerneau (29). Il est arrêté comme otage, avec 7 autres camarades( Michel Delais, Brice Charlot, Xavier Comte, Jean Dauphin, Bernard Deva, Joseph Huchet, Henri Ruellan), le 8 mai 1943 dans les locaux de la Préfecture de Rennes où il est employé, par la Gestapo. Il est probable que cette arrestation faisait suite à la manifestation du 1er mai 1942 et au cours de laquelle son identité avait été relevée. Il est déporté de Compiègne le 25 juin 1943 vers le Buchenwald. (matricule 14888). Il décède le 17 décembre 1944 à Weimar-Buchenwald (All.) Weimar-Buchenwald (All.). (Source JO: 91-18 avril 1998)

PRIOLET Charles, né le 12 septembre 1911 à Valloire (26). Arrêté le 2 décembre 1943 à Rennes, il est  le 27 mars 1944 de Paris, gare de l'Est vers Sarrebruck (camp de Neue Bremm). il décède le 22 avril 1944 à Mauthausen. Source: ACP 27 P6 Caen.

PRIOUL Joseph, François, Jean, Marie, né le 28 février 1883 à Saint-Helen (22). Arrêté le 26 juillet 1943 rue des Ecoles à Dinard, il est déporté.«NN» le 18 mai 1944 de Paris, gare de l’Est vers le KL Natzweiler. ((matricule 14975). Il décède le 25 janvier 1945 à Dachau (All.)

PROD'HOMME Herminie épouse HIRBEC, née le 11 avril 1887 à Servon (Ille-et-Vilaine). Dès le début 1941, elle rendit d'éminents services à la Résistance. En 1942, elle prit la direction du réseau OVERCLOUD, sous la dénomination de "SCHINCHILLA" et assura la liaison radiphonique avec Londres. En 1943, son domicile devint le quartier général du capitaine François VALLÉE, alias DELORME. Connue sous le surnom d'"Anne de Bretagne". Membre du réseau Buckmaster, elle hébergea à son domicile des agents du réseau et des parachutistes anglais et américains envoyés en mission dans l'Ouest de la France pour le compte de la Résistance, elle fut arrêtée le 29 août 1943, 1 boulevard Magenta à Rennes par la Gestapo. Elle fut déportée de Paris, gare de l’Est vers Sarrebruck (camp de Neue Bremm) le 12 juin 1944. (matricule 43157). Elle décèda le 24 février 1945 à Ravensbrück. Chevalier de la Légion d'Honneur par décret du 25 Septembre 1946. Croix de guerre avec étoile d'argent. Source: AC 21P 135 916. Lien WIKI-RENNES

PROST Marcel Aimé Georges, né le 23 février 1898 à Vescles (Jura). Lieutenant, capitaine FFI, au service du matériel d'artillerie. Domicilié 19 rue Louis Barthou à Rennes. Agent de l'Armée Secrète Libération Nord, il est arrêté le 8 juin 1944 à Rennes par la Gestapo pour faits de Résistance, puis est déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme (matricule 40468). Autres lieux de déportation: Bremen (Brême)-Osterort, Sandbostel où il décède le 13 avril 1945. Croix de guerre avec étoile d'argent. Chevalier de la Légion dHonneur, Croix de guerre avec étoile d'argent. AC 21P 528077 - ADIV 6ETP2/70.

PRZYBYSZ David. Juif, maroquinier né le 17 juin 1904 à Gojec (Pol.)- Arrêté le 9 septembre 1943 à La-Guerche-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), il est déporté par le convoi n° 8 de Angers vers Auschwitz le 20 juillet 1942. Non revenu.

PRZYBYSZ Chana. Juive, née le 22 juin 1906 à Berliner à Varsovie. Arrêtée à La-Guerche-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), rue Neuve, le 3 septembre 1943, elle est déportée le 7 octobre 1943 par le convoi n° 60 parti de Drancy vers Auschwitz. Elle décède antérieurement au 1er juillet 1946.

PRZYBYSZ Charles. Juif, né le 23 septembre 1930 à Paris. Arrêté le 9 septembre 1943 à La-Guerche-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), il est déporté par le convoi n° 60 de Drancy vers Auschwitz le 7 octobre 1943. Non revenu.

PRZYBYSZ Hélène, née le 15 avril 1933 à Paris. Arrêtée à 10 ans à La-Guerche-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine) le 3 septembre 1943, elle déportée le 7 octobre 1943 par le convoi n° 60 parti de Drancy vers Auschwitz. Non revenue.

PUPETO Robert. Réfractaire maquisard (réseau Oscar Buckmaster), il est arrêté sur dénonciation, par la milice le 30 juillet 1944 à Saint-Aubin-du-Cormier avec Jean THOMAS et Francis MASSON. Transférés à Rennes où ils sont interrogés, ils sont embarqués dans le convoi qui quitte Rennes début août à destination de l'Allemagne. Tous les trois réussissent à s'évader à Saint-Mars-du-Désert.

g-b.gif (311 octets)    h-b.gif (328 octets)   dr-b.gif (310 octets)

Ces listes sont incomplètes et peuvent comporter des inexactitudes. Les personnes pouvant relever des erreurs ou donner des informations complémentaires sont invitées à le faire savoir.

Autres sources:
Livre-mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution 1940-1945 :
http://www.fmd.asso.fr/
http://www.mortsdanslescamps.com/general.html
http://www.bddm.org/liv/index_liv.php
Editions Tirésias:  http://www.editionstiresias.com/pages/catalogue.php?cat=2&limite=10

v
Le Mémorial de la déportation des juifs de France, Beate et Serge Klarsfeld, Paris 1978
La mémoire retrouvée des républicains espagnols

 

| Connaissance de la Résistance | Réglement des camps | Carte des camps | Mémorial des déportés | Liste des déportés d'Ille-et-Vilaine

Contact de l'administrateur du site

    accueil-mdg1.gif (1380 octets)plan-du-site.gif (1231 octets)