Édition du 20/10/2017     

graph7.gif (16544 octets)

  . (Les chiffres évoluant régulièrement le graphique est à corriger)  (27 janvier 2011)
Il faut lire
107 au lieu de 116  non rentrés
 

422 au lieu de 278 rentrés
360 non rentrés au lieu de 264
  13 non identifiés au lieu de 16

Les déportés partis de France peuvent se répartir en 2 catégories
(Dernières modifications:  20/10/2017)

  Déportés partis
de France

 

Déportés arrêtés
en Ille et Vilaine
Prisonniers évadés ou libérés
en cours de transport

Déportés de répression
(312 Résistants, 51 otages,35  politiques, 239 indéterminés), 9 "droit commun",

52% sont revenus (Ille-et-Vilaine)

66.000 2

799



 

(dont 137 femmes)

Rentrés :421

Non rentrés :361
et 13
NC

Tué en cours d'évasion: 4

 

 

Évadés: 41

Libérés: 60

 

Déportés pour raisons raciales
(Juifs, tziganes)

10% sont revenus (Ille-et-Vilaine)

75.000

119

 

dont 40 femmes et 26 enfants de< 15 ans

Rentrés :11

Non rentrés :107

1 NC

1 évadé

 

 

 

Total

141.000 1

918

856 hommes et 162 femmes (en comptant les évadés et les libérés)
Ne connaissant pas les raisons de toutes les arrestations, le nombre "indéterminés" est très approximatif et bien inférieur au chiffre arrêté.

1 -Travaux de l'Institut d'Histoire du Temps Présent et du Ministère des Anciens Combattants (Lire)
2500 survivants parmi les 75.000 déportés pour raisons raciales, auquel il faut ajouter 4000 victimes mortes pendant leur internement en France.

2 - Parmi les 66000 pour raisons diverses, 42000 l'ont été pour faits de Résistance. Il y eut 23000 survivants

 
graph3.gif (33216 octets)
 

 

Le plus jeune avait 18 mois, le plus vieux, 80 ans

 

Répartition   des départs par année
Déportés persécutés

1942 :50 1943 : 32 1944 : 33

 

Taux de mortalité calculé parmi la population des déportés "Répression"

Semestre

1er sem 41

2ème sem 41

1er sem 42

2 ème sem 42

1 er sem 43

2 ème sem 43

1 er sem 44

2 ème sem 44

Nombre de déportés

2

13

2

16

44

81

143

171

Déportés revenus

2

3

0

8

29

56

84

74

Déportés non revenus

0

10

2

8

15

25

59

97

% de mortalité

0%

77%

100%

50%

34%

31%

41%

57%

 

Une analyse du taux important de décès de membres du convoi 265 parti de Compiègne le 18 août 1944 montre que près de 45 % d’entre eux ont lieu en avril-mai 1945, à un moment où le système concentrationnaire se disloque et où se mêlent alors, pour expliquer de tels chiffres, le surpeuplement des camps, l’abaissement drastique des rations, les épidémies et les évacuations précipitées.
Source: Mémorial des déportés

monhtml1.gif (91385 octets)

 

                      h-b.gif (328 octets)

| Connaissance de la Résistance | Règlement des camps | Carte des camps | Mémorial des déportés | Liste des déportés d'Ille-et-Vilaine

Contact de l'administrateur du site
    accueil-mdg1.gif (1380 octets)plan-du-site.gif (1231 octets)