05/01/2017     

menu.jpg (6066 octets) g-b.gif (311 octets)

Liste de  Résistants des Cotes-d'Armor fusillés ou tués au combat

Liste constituée en fonction des documents reçus.

Vous souhaitez compléter cette liste ou proposer un document  (ou une photographie) écrivez-moi

Fusillés au Mont-Valérien

Bouraud Ernest, né le 13 août 1885 à Coutras (Gironde). Il entre dans la Résistance en juin 1940 dans le front patriotique de Gansac (Charente). En octobre 1942, il est obligé de quitter Gansac pour Dinard étant repéré par la Gestapo.  pour propagande anti-allemande. Il participe à l'organisation des premiers groupes de Résistance dans la zone  cotière de l'Ille-et-Vilaine et assure  la propagande anti-aIlemande à Dinard et  à Saint-Malo, En mars 1943- II est nommé responsable   départemental Technique et  ensuite à l'inter-région technique  "Bretagne". II assure plusieurs  transports de matériel de guerre. Il est arrêté le 19 Juin 1943 par les Allemands à Dinard. Interné à Saint-Malo, il est relaxé faute de preuves le 3l Juillet 1943. II rejoint le maquis et il est nommé responsable technique du Morbihan. il disparait  au cours  de mission dans  les Côtes-du-Nord à Laniscat.  ADIV 167 J 20

Briend Célestin , né le 23 j juin 1907 à Ploubalay, fusillé le 16 juin 1944, profession et domicile
inconnus

Creno Francis , né le 16 août 1909 à Bour-seul, fusillé le 15 décembre 1941. Chaudronnier à Aulnay-sous-Bois (Seine-et-Oise).

DANIEL Alcide, né le 23 mai 1907 à Saint-Mandez (22) (ADIV 167 J; archive à exploiter)

Derrien Pierre , né le 24 juin 1912 à Lohuec, fusillé le 23 octobre 1943. Boucher à Champignysur-Marne (Seine), membre de l'Organisation secrète (OS) et des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) dans le  département de la Seine

Gaulue Claude , né le 30 novembre 1913 à Auray, fusillé le 23 mai 194. Employé de bureau

GEFFROY Georges rejoint la résistance. Dénoncé avec une vingtaine d'élèves maîtres et de lycéens, il est arrêté le 10 décembre par les Allemands. Yves Salaün, Pierre Le Cornec et Georges Geffroy sont transférés à Fresnes, jugés par un tribunal militaire allemand et condamnés à mort. Georges Geffroy, Pierre Le Cornec et Yves Salaün sont fusillés au Mont-Valérien, le 21 février 1944, quelques minutes avant Missak Manouchian et ses camarades.  Lettre

L'esprit résistant des élèves du lycée Anatole le Braz de Saint-Brieuc

HENNION Louis tué à Bétineuc le 3 août 1944.

Kermen Yves , né le 20 décembre \ 1910 à Bulat-Pestivien, fusillé le 17 avril 1942. Manœuvre à Clamart (Seine), membre de l'Organisation secrète (OS) dans la région parisienne

Le Bail  Louis , né le 7 mai 1921 à Lorient, fusillé le 17 septembre 1943. Chaudronnier.

Le Corre Eugène , né le 22 juin 1894 à Caurel, fusillé le 15 décembre 1941, maître nageur à Conflans-Sainte-Honorine (Seine-et-Oise), ancien membre du Parti communiste français (PCF).

Le Cornec Pierre , né le 25 août 1925 à Étables-sur-Mer. Membre du mouvement de résistance Libération Nord, Le Cornec et deux autres jeunes résistants, Georges Geffroy et Yves Salaün, tombent aux mains des autorités allemandes le 10 décembre 1943 à Saint-Brieuc. Les trois garçons sont transférés à la prison de Fresnes en février. Le tribunal militaire allemand de Paris les condamne à la peine de mort le 11 février 1944. Pierre Le Cornec est fusillé au Mont-Valérien le 21 février 1944 avec Yves Salaün et Georges Geffroy Lettre à ses parents

 

L'esprit résistant des élèves du lycée Anatole le Braz de Saint-Brieuc

LE PAPE  René est né à la Courneuve le 13 mars 1901, mais son père était originaire de Plouisy et ses attaches bretonnes ont toujours été vives. C'est ainsi qu'il a épousé à Pabu en 1924 une couturière de Guingamp...

Rédacteur à l'Humanité. Il est fusillé au Mont-Valérien le 21 septembre 1942.


Vous trouverez plus d'informations sur le site:  http://www.sourdaine.org/13_RP.htm

 

Queffeulou Jean , né le 3 fé-g vrier 1913 à Ploëzal, fusillé le 6 octobre 194., ajusteur à Paris 18ème, membre des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) dans le département de la Seine.

Quintin Jean, Baptiste, Francis Né le 14 octobre 1920 dans le département des Côtes-du-Nord, fusillé le 4 avril 1944, cultivateur à Boindres (Seine-et-Oise), membre des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) dans le département de la Seine-et-Oise.

 

 

Salaun Yves , né le 19 novembre 1925  à Plouguenast, fusillé le 21 février 1944.  Lycéen à Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord), membre des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) dans le département des Côtes-du-Nord.  Lettre à ses parents

L'esprit résistant des élèves du lycée Anatole le Braz de Saint-Brieuc

 

 

Thepault ,Emmanuel  né le 4 juin 1916 à Plusquellec, fusillé le 21 septembre 1942, terrassier
cimentier à Aulnay-sur-Iton (Eure).

Thoraval Joseph, né le 4 juillet 1922 à Lanrivain, fusillé le 10 décembre 194. Timonier marine nationale.

Lanvollon

BOULARD François

Mouvement :S.S.M.F. / T.R. F.T.P.F. réseau Turquoise mission Blavet
 

Né le 27 novembre 1903

Décédé le 8 juin 1944 à Lanvollon (Côtes du Nord)

Marin pêcheur il entre dès juin 1940 en Résistance. Habitant la zone côtière il a colporté tous les tracts qui lui ont été remis.

Il a hébergé et ravitaillé un groupe d'officiers Français, Anglais et Américains. Bien que étroitement surveillé à continué par quatre fois à guider, hébergé et ravitailler des groupes d'officiers débarqués à l'ile d'ER.

François BOULARD est tombé dans une embuscade à Peuvenan le 2 juin 1944 alors qu'il transportait des armes à un maquis. Interrogé et durement torturé à Plouaret pendant 5 jours par la Feldgendarmerie, le 6° jour, il a été transporté à Lanvollon et jugé et exécuté le même jour.

Les dates de son arrestation varient suivant les sources.

Source: http://www.memoresist.org/spip.php?page=oublionspas_detail&id=520

 

 

VAUGRU Jean, né à St-Malo le 10 avril 1925. Entré dans la résistance en février 1944. En août 44, il rejoint le maquis d'Evran. Le 3 août 1944, au cours d'une reconnaissance, tombe héroïquement face à l'ennemi les armes à la main. Il décède à Bétineuc à 9h00 du matin.

Loudéac

COUPEAUX Georges, né 18 octobre 1899 à St-Benoit-des-Ondes (35).

En novembre 1943, Georges COUPEAUX, capitaine de réserve rejoint la Résistance où il devient le commandant du secteur de Loudéac (22) pour le comité Libération, chargé de créer le 2e Bataillon du futur 4e Régiment de Bretagne. Il est secondé par Max ROUAULT. En février 1944, le général ALLAIN passe à Loudéac (22) et Georges COUPEAUX lui annonce avoir constitué un Bataillon de 800 hommes: le bataillon COUPEAUX..... Le 4 juillet 1944, il est exécuté par la Gestapo à l'orée de la forêt de Loudéac.

L'attaque des Allemands à La Porcherie à Loudéac (22) le 4 juillet 1944 (

Document pdf téléchargeable (10,53 Mo)

       

 

Plouvien

Mardi 8 août : Ce mardi matin, Plouvien bascule dans l'horreur : 24 civils sont fusillés.

15 juin 44 : 9 patriotes sont passés par les armes sur la dune de la Torche.

Entre le 15 et le 19 juin, les Allemands arrêtent encore des hommes à Combrit et l'Île
Tudy suite à une escarmouche au Corroac'h. Martyrisés, torturés, treize d'entre eux mourront
dans des camps de concentration.
Au total, on recensait trente sept victimes. Dix sept fusillés ou massacrés

Ploezal

LE BITOUS  Yves

Fils de cheminot. Yves Le Bitous est né à Ploézal (Côtes-d’Armor) le 17 septembre 1914.

Marié, il travaille au dépôt de la SNCF où dès 1940 il milite au Parti Communiste, et  en 1941, il s’intègre au Front National et diffuse des tracts et journaux clandestins.

Il participe à organisation de groupes FTP et aux opérations contre des locaux occupés par les Allemands, boulevard de Chézy, au sabotage de voies ferrées, ainsi qu’au transport de matériel et d’explosifs de Louvigné-du-Désert à Rennes.

Sur dénonciation il est arrêté à son domicile, rue Saint-Malo le 22 septembre 1942 et incarcéré à la prison Jacques Cartier.1   Extrait de la condamnation

Saint-Gilles-du-Méné

Monument commémoratif du Seilla

Tués au maquis de Seilla le 28 juillet 1944

LECLERC Odette, née TORT, agent de liaison du maquis de Plouasne, demeurant 44 av Gambetta à Courbevoie, mère de deux enfants de 5 et 9 ans.

 

 

 

 

 

CONNAN Jean, né le 11 août 1925 à Berrien dans le Finistère, demeurant Convenant-Stancou à Saint-Servais.

 

 

 

 

 

CARRIER Michel, 28 ans, prisonnier évadé d'Allemgne, engagé dans les FFI, demeurant au village Lanpoua à Plouasne.

 

 

 

 

 

CHESNEAU Jacques Jacques, alias Jacque GUY, 20 ans, demeurant chez ses parents à Paris.

 

 

 

 

 

 

COQUETTE André, 23 ans, caporal-chef parachutiste SAS (Special Air Service), originaire de Jau-Dignac-et-Loirac en Gironde.

SERVILLE Francis, soldat 1ere Classe parachutiste SAS (Special Air Service), originaire de Toulouse.

DELOURMEL Jean Louis, né le 28 avril 1921 à Clichy (Hauts-de-Seine). Sous-lieutenant F.F.I. de Rennes, exécuté au maquis  de Seilla près de Saint-Gilles-du-Méné (22), le 28 juillet 1944.

 

 

 

 


 

 

 

BOULARD François, né le 27 novembre 1903 à Plougrescan (Voir sa biographie)

 

g-b.gif (311 octets)      h-b.gif (328 octets)

Ces listes sont incomplètes et peuvent comporter des inexactitudes. Les personnes pouvant relever des erreurs ou donner des informations complémentaires sont invitées à le faire savoir..

Contact de l'administrateur du site