g-b.gif (311 octets)

Liste des 32 fusillés au Colombier le 8 juin 1944

08/02/2014

     Nous recherchons des témoignages ou des documents  sur ces résistants

Le 4 août, la ville vient d'être libérée par les Américains. Des soldats pénètrent dans la caserne du Colombier. Ils découvrent de nombreuses petites croix blanches plantées en désordre contre un mur, là où se trouvaient les écuries. A proximité, se trouve une petite baraque grillagée dans laquelle les suppliciés ont ont probablement été enfermés en attendant le moment de leur exécution. Certains ont vu ainsi leurs camarades fusillés.

Le 8 juin 1944, 32 résistants dont 9 espagnols avaient été sortis des geôles de la prison Jacques Cartier pour être exécutés

tombes-colombier400.jpg (37130 octets)

 

mem-colombi350.jpg (51506 octets)
Le mémorial du Colombier Place du Maréchal Juin à Rennes

Nom

Prénom

Observations

ARENAS-TURCADO Théofilio. Né le 8 janvier 1917 à Tolède (Espagne) . Arrêté à Quimperlé en mars 1944. Il est fusillé le 8 juin 1944 au Colombier. (Photos)

BARRIOS-URES  Antonio. Agé de 29 ans environ, né à Madrid en Espagne.(Photos)

BURGOT  Jean Paul. Né le 23 juin 1923 à Saint-Hilaire-du-Harcouët dans la Manche.





Discours du capitaine BLOUET, chef départemental F.T.P. à l’inhumation de Jean BURGOT, à St-Hilaire-du-Harcouet

CAOUREN Pierre. Né le 8 mai 1922 à Locmaria en Berrien (29)
Militant communiste. dans la clandestinité, sous l'occupation allemande, propagandiste résistant, diffuse les tracts et les journaux du P.C.F., du F.N. etc.. Versé aux FTP; il prend une part active à de nombreuses opérations contre l'occupant.

CHAMPION Léon, né le 2 novembre 1925 à ST-Nicolas-du-Pelem. Monument 1939-1945, place du centre en Saint-Nicolas-du Pélem

COANT Francis, né le 15 août 1916 à Scrignac dans le Finistère, communiste, propagandiste résistant, arrêté sur dénonciation et arrêté à Scrignac en juin 1944 par le kommando de Landerneau (autonomistes bretons), cousin de Louis COANT.

COANT Louis, né le 9 octobre 1920 à Scrignac dans le Finistère. Dénoncé par Corre et arrêté à Scrignac en juin 1944 par le kommando de Landerneau (autonomistes bretons), cousin de Francis COANT

v-cotte-r.jpg (14879 octets)COTTE  Roger, né le 29 janvier 1907 à La Vieille-Lyre dans l'Eure, demeurant à Pontivy, garagiste, arrêté le 14 avril 1944.

DACQUAY François, né le 28 février 1902 à Guer (56). Cultivateur à  Talven en Malguenac, arrêté le 14 avril 1944.

v-david-a.jpg (13689 octets)DAVID  Auguste. Né le 24 mars 1920 à Callac-de-Bretagne, demeurant rue de Clesmeur en Callac-de-Bretagne, coiffeur à Callac-de-Bretagne. Interné en 1941 pendant 10 mois à Châteaubriant en Loire-Atlantique. Participant à l'attaque de la mairie de Plounévez-du-Faou le 3 août 1943, arrêté le lendemain à Callac-de-Bretagne par le gendarme LE NOAN de la brigade de Callac-de-Bretagne, livré aux Allemands, incarcéré et martyrisé par la Gestapo à Brest, Saint-Brieuc puis à Rennes. Son frère Joseph est mort en déportation.

Plaque de Auguste DAVID et de Ernest LE BORGNE, salle des Fêtes en Callac-de-Bretagne

Monument de la Déportation et de la Résistance, La Pie en Paule

v-florez.jpg (16398 octets)

FLORES CANO Pedro, né le 2 février 1917 à Carolina (Espagne)

Capitaine FFI, responsable des groupes armés espagnols pour la région de Bretagne .

Il avait commis l'attentat au cinéma Le Royal  début février 1944 en blessant 5 Allemands. Arrêté  en avril 1944 à Rennes, il sera fusillé le 8/6/1944 au Colombier. Ses tortionnaires lui avait brulé les yeux. (ADIV 167 J 39) (Photos)

GARCIA RUBIO  Dionisio. Né le 19/10/1918 à Don Pedro( Espagne)  (Photos)

GRALL  Marcel. Né le 17 janvier 1924 à Berrien dans le Finistère. Communiste, commandant de FTP des Côtes du Nord. Manœuvre, célibataire, demeurant La Feuillée dans le Finistère. Arrêté le 3 août 1943,  il participe à la récupération des tickets d’alimentation à la mairie de Plounévez-du-Faou, mais l’opération tourne mal. Il réussit à s’échapper et essaie de reprendre contact avec des responsables de la Résistance. A cette époque, le SRMAN (Service de répression des menées antinationales) a commencé une vaste opération de démantèlement de l’organisation communiste, aidé en cela par la trahison d’un responsable politique. Il est arrêté le 23 août 1943 à Saint-Brieuc avec CREOFF, LE FLOC'H et Ernest LE BORGNE par des gendarmes français de la brigade de Châteaulin, sur indication de la police allemande., livré à la Gestapo. Incarcéré à Brest, Saint-Brieuc puis à Rennes. 1

HAMON Eugène. Né le 24 mars 1894 à Morlaix dans le Finistère, demeurant au Tertre de la Villette en Ploufragan, marié, un enfant, ajusteur à la SNCF. Arrêté le 8 août 1943 à Saint-Brieuc, trouvé en possession d'un pistolet automatique colt 12 mm n°352655, inculpé d'activité communiste et terroriste, son épouse Odette Louise, née le 31 août 1916 à Morlaix, est arrêtée le même jour, à son domicile, une machine à écrire et du matériel de reproduction seront saisis.
Monument des Cheminots, gare SNCF de Saint-Brieuc

HERNANDEZ DIAZ Tomas. 24 ans né à Badajiez(Espagne) (Photos)

KERLEAU Louis. Né le 18/2/1913 à Andresselle (62). Ouvrier agricole, célibataire demeurant à Pleumeur-Gautier. En liaison avec Robert TOANEN, participe à des actions à partir du mois de décembre 1942. Arrêté au mois d'avril 1943 en possession d'un revolver.

LE BARZIC  Léon. Né le 10/7/1922 à Callac ou Guerlesquin.(22)

LE BORGNE  Ernest. Né le 25 novembre 1922 à Callac-de-Bretagne, tailleur. En fuite au mois d'août 1941 pourv-leborgne-e.jpg (14790 octets) échapper aux arrestations, il devient clandestin dans le Finistère. Devient chef de groupe FTPF, puis l'un des responsables départementaux. Arrêté le 3 août 1943, lors d'une mission à Plounévez-du-Faou avec CREOFF, LE FLOC'H et Marcel GRALL, par des gendarmes français de la brigade de Châteaulin, livré à la Gestapo. Incarcéré à Brest puis à Rennes.

Plaque de Auguste DAVID et de Ernest LE BORGNE, salle des Fêtes en Callac-de-Bretagne
Monument de la Déportation et de la Résistance, La Pie en Paule

Marcel Le CalvezLE CALVEZ Marcel. Fusillé le 8/6/1944 au Colombier

Né le 16/10/1923 à Ploubazlanec (22). Célibataire, mécanicien automobile à Ploubazlanec,  membre du PC clandestin, il s’investit dans les FTP en se cachant pour ne pas partir au STO. L’identification de quelques dizaines de militants fut rendue possible par des aveux obtenus sous la torture par les inspecteurs de la SPAC et le non-respect des mesures de cloisonnement liées à la clandestinité. Arrêté le 3 avril 1943 chez Auguste PICHOURON à Plouguiel, il blesse 2 gendarmes au cours de cette arrestation. Fusillé à 20 ans.

LE FORESTIER Roger. Né le 18/4/1924 à Pleumérit-Quintin. Célibataire, demeurant impasse Nungesser et Coli à Versailles dans la Seine-et-Oise. Arrêté le 16 mai 1944 par les Allemands

LE GREVELLEC Emile. Né le 28/10/1914 à Baden (56)

LE PARC Léon. Né le 20/2/1920 à Bourbriac (22) demeurant rue de l'Abbaye à Guingamp, arrêté le 16 mai 1944 lors de la rafle de Maë-Pestivien.)

LEBRUN  Albert. Né le 13/4/1902 à Lecours (56)

MALARD  Gabriel. Né le 28/2/1899 à Plumelec (56)

MOISAN  Marcel. Né le 17/10/1914 à Ploufragan(22), F.T.P, membre de l'O.S.,fait sauter une bombe au Soldatenheim av de la gare à Guingamp, arrêté à Guingamp le 6 août 43 par la milice avec soixante-dix autres. Fusillé comme franc-tireur.

MOLINA CABRE Leoncio. Né le 17/4/1915 à Petroga (Espagne) (Photos)

MONTORI ROMEO  Lorenzo.

Né le 10 août 1918 à Saragosse (Espagne) . Il a fait partie de la Résistance Espagnole dans l'Union Nationale Espagnole. Il a pris part aux actions suivantes:

  • Attentat contre le cinéma Select à Rennes, occupé pour les loisirs de l'armée allemande

  • Attentat contre l'hôtel du Commerce, rue Dupont des Loges, servant aux cheminots allemands. ces actions

  • Participation aux déraillements de trois trains de matériel de guerre et de permissionnaires sur les lignes de Redon Rennes et St-Malo.
    Il est arrêté par la Gestapo le 20 mars 1944. Condamné par un tribunal militaire allemand, il est fusillé à la caserne Colombier le 8 juin 1944. (Photos)

NIETO GRANERO Ramon. Né le 14/5/1915 à Oviala (Espagne) (Photos)

Maurice PrestautPRESTAUT (Le Braz)  Maurice. chef du mouvement Libé Nord en Ille-et-Vilaine.

Issu d’une famille aisée — son père était cadre à la Société des Huiles Lesieur — Maurice Prestaut est né le 22 juin 1921 à Rueil-Malmaison dans la Seine-et-Oise,

Officier marinier, il se trouve à Dakar lors des malheureux événements de septembre 1940 il est blessé à Toulon au moment du sabordage de la flotte française et interné par le Gouvernement de Vichy le il novembre 1942.

Connu sous les pseudonymes de Thermidor, puis Lebras et plus couramment de Patro, Maurice Prestaut est, après sa libération, chargé par Philippe Vianney (lndomitus)(1) d’organiser le Mouvement Défense de la France en Bretagne.

Nommé Délégué régional, il œuvre pour réaliser l’unification de la Résistance non communiste, Il occupe le bureau de l'assistance médicale scolaire de la ville  de Rennes Mme Martin (Pierrette dans la Résistance).

Il crée, dans toute la Bretagne, des réseaux de renseignements et de liaison et notamment dans les secteurs de Rennes, de Saint-Brieuc et du nord Finistère.

Patro a recruté un jeune agent de liaison de 17 ans qui a donné le réseau.
Tombé dans une souricière tendue par la Milice, il est arrêté le 10 mai 1944 au n° 12 de la rue de Châteaudun à Rennes. Avant d’être neutralisé, il réussit  à abattre un milicien et à en blesser grièvement un autre.

Incarcéré à la prison Jacques Cartier, il parvient à garder le silence sur les activités de son réseau malgré d’odieuses tortures, ce qui permet à ses camarades de poursuivre le travail entrepris jusqu’à la Libération.

Maurice Prestaut a été fusillé le 8 juin 1944 . Son cadavre sera retrouvé et reconnu par Pierrette parmi les cadavres du Colombier, puis par M. Prestaut père. Son nom figure sur la stèle élevée place du Maréchal Juin, à la mémoire des Français et Espagnols exécutés le même jour.

Il est titulaire, à titre posthume, de la Médaille Coloniale, de la Croix de la Libération et d’une citation portant attribution de la Croix de Guerre.

(1) Philippe Vianney est l’un des créateurs de Mouvement Défense de la France.1

Une rue porte son nom dans le quartier de Cleunay—, perpendiculaire à la rue Champion de Cicé et au boulevard de Cleunay.
Documents

SEBASTIAN MOLINA  Antonio. Né le 20 février 1917 à Madrid en Espagne  (Photos)

SIMON  YvesThéophile. simon-y.jpg (16116 octets)

Né le 25 février 1921 à Bourbriac (22) 

TOANEN Robert. Né le 29/9/1904 à Pleumeur-Gautier. Né le 29 septembre 1904 à Pleumeur-Gautier, célibataire, mécanicien-ajusteur à Saint-Brieuc. Navigue pour la compagnie France-Navigation en 1938 qui transporte du matériel pour les Républicains Espagnols. Appelé "Joseph" ou "Le cycliste", un des responsables de la branche militaire du PCF. Participe à des actions dans le Trégor de fin 1942 à début 1943, ainsi qu'à plusieurs opérations de sabotage de voies ferrées dont le déboulonnage de la voie le 14 juillet 1943 à Yffiniac. Arrêté le 20 août 1943, atrocement torturé dans les locaux de la SPAC de Rennes.

g-b.gif (311 octets)      h-b.gif (328 octets)

Nous recherchons des témoignages ou des documents  sur ces résistants

Sources:
1 Mémoire de Granit
Ces listes sont incomplètes et peuvent comporter des inexactitudes. Les personnes pouvant relever des erreurs ou donner des informations complémentaires sont invitées à le faire savoir..