accueil-vert.gif (728 octets)

Gross Malheur

Rennes

La guerre 1939-1945 racontée autrement

Anne Marie Rabault-Larzul

 

19/03/2011

 

Vient de paraître : Décembre 2010

 La guerre 1939-1945 racontée autrement, sans aucune prétention historique. Tous les faits et les événements sont rigoureusement authentiques, seule la famille évoquée, s'avère totalement différente de la nôtre qui a vécu à Rennes l'occupation allemande.

Il faut parler maintenant pour les futures générations car bientôt disparaîtront les derniers  témoins de cette "drôle de guerre". Je pense aussi que ce récit évoquera, pour ceux de ma génération, certains souvenirs communs, heureux ou malheureux.

Avant que la sournoise d'Alzheimer ne me chamboule mes neurones, je vais essayer de remonter le temps, celui de ma prime jeunesse. Grâce au pouvoir magique de l'enfance, nous nous sommes réfugiés, bien souvent dans un monde à part, celui des jeux, de l'insouciance, du rêve, de l'imaginaire. Ce besoin impérieux d'évasion nous a permis, bien des fois, d'échapper à la triste vérité du quotidien perturbé par le régime oppressant et autoritaire de l'armée allemande dans notre pays occupé.

 AUTEUR :

Petite dernière d'une famille de cinq enfants, j'avais neuf ans au début de la guerre.

Mon père, brillant officier, était alors Commandant de chars de combat de la 4eme division cuirassée.

Il fut tué par les Allemands à Meung-sur-Loire, le 16 juin 1940.

Habitant alors Rennes, ma mère jeune veuve avec cinq enfants, dut affronter toutes les difficultés du quotidien oendant l'occupation.

Oubliant ses propres soucis, elle fonda en 1942 l'association des veuves de guerre afin d'améliorer le sort de celles-ci et de leurs orphelins.

CE LIVRE évoque mon vécu d'adolescente à travers une autre famille.

 Points forts :

Le 17 juin 1940: le bombardement allemand sur la gare de triage de la plaine de Baud qui fit à lui seul plus de deux mille victimes.
Par une aberration inimaginable se trouvait parmi les trains de voyageurs un wagon rempli de dynamite.
Des centaines de morts méconnaissable, brûlés, déchiquetés, décapités, amputés, se confondaient avec les vivants d'enfer, de fin du monde.  
 

La comtesse de Willemain de la Marinière:

D'habitude la comtesse changeait de trottoir et tournait la tête pour ne pas avoir à répondre à nos salutations. mais ce matin là, elle vint vers nous avec un sourire affecté.

"Chère Madame, il paraît que vous connaissez une petite couturière très raisonnable de prix, car, par les temps qui courent, elles sont toutes débordées par les ravaudages. or nous allons marier au printemps notre cadette Anne-Sophie".

Le "drame" vint du choix par la comtesse du tissu pour la confection de la robe: un somptueux coupon de satin rouge.
Sur l'étagère, tel un cobra, le tissu royal fixait sa proie à savoir Mélanie.

Ma mère flattée par cette demande lui donna l’adresse de Mélanie .

Le “ drame” vint du choix par la comtesse du tissu pour la confection de la robe: un somptueux coupon de satin rouge .

Sur l’étagère , tel un cobra , le tissu royal fixait sa proie à savoir Mélanie .
 

Le bombardement américain du 8 mars 1943

Sur le champ de mars , les marronniers étaient en fleur. La fête foraine y bat son plein avec ses flonflons, ses parfums de guimauve et ses barbes à papa.

Dans la douce euphorie des manèges les enfants portés sur leur étalon blanc , la tête dans les étoiles rêvaient d’instants intemporels.

En quelques secondes les bombardiers transformèrent cette fête foraine en champ de la mort. La plupart de victimes furent des enfants écrasés sous leur beau manège enchanté.

des victimes furent des enfants écrasés sous leur beau manège enchanté.

Sur la place de la mairie de Rennes une foule compacte vint leur rendre un dernier adieu. Sur les camions débâches les petits cercueils ressemblaient , étrangement, cruellement à des boîtes à jouets. .

Sarah la petite juive à la Guerche-de-Bretagne -Automne 1943

Par sécurité le lycée des filles de Rennes s’est replié à la Guerche-de-Bretagne où des locaux de fortune sont aménagés.

Notre salle d’études grande et haute comme un hall de gare était installée dans un ancien magasin de confection .Il était environ dix huit heures .Dans un brouhaha discret nous commencions à ranger nos livres dans nos cartables . Il nous arrivait d’être parfois plus de trois cents élèves dans cette salle .brusquement surgit madame la directrice encadrées de deux hommes en noir , à la froideur cynique .dans un silence impressionnant elle appela un prénom: Sarah.

Alors du fond de cette salle immense avance une enfant qui portait sur le coté gauche de sa cape une étoile jaune . Elle vint docilement vers eux, abandonnée de tous, livrée comme une coupable à des bourreaux , ces hommes cruels implacables de la trop célèbre Gestapo.

Il faut toujours remettre les événements dans leur contexte , sachant que le monde a tellement changé en sept décennies.


ISBN: 978-2-7466-2945-5                  Prix: 13 €

 


Editeur :
http://www.ouestelio.fr/

 

Service commercial : 02 98 44 32 36
L'atelier de fabrication : 02 98 44 68 23

 

Je souhaite commander ....... exemplaires de GROSS MALHEUR

Nom : .............................. Prénom : ......................

Adresse : .............................................................

.........................................................................

CP : .......................... Ville : ...............................

J’effectue mon règlement à l’ordre de Madame Anne Marie RABAULT LARZUL en ajoutant

3 € pour les frais de port

Courrier à envoyer  à Madame TARABEUX 2 allée Abbé Paul Peyron . 29000 Quimper